LES MATÉRIAUX DU CRIMSON CIRCLE

Série Merlin Je Suis

SHOUD 6 - ADAMUS SAINT-GERMAIN, canalisé par Geoffrey Hoppe

Présenté au Crimson Circle, le 6 mars 2021www.crimsoncircle.com

Je Suis ce que Je Suis, Adamus de St Germain.

Hm. Il y a beaucoup d'énergie, beaucoup de choses qui se sont transformées et ont changé, alors que nous commencions ce Shoud, alors que la musique jouait (en référence à cette musique). Ce n'était pas ma musique, celle que j’ai composée en tant que Saint-Germain, mais elle fera l'affaire aujourd'hui, parce qu'elle a laissé les énergies se déployer, s’ouvrir sur quelque chose. Il se passe beaucoup de choses en ce moment.

Ce Shoud sera un peu différent des autres, parce que ce dont nous allons parler aujourd'hui est très important pour vous tous.

Prenons une autre bonne et profonde respiration, alors que nous démarrons ce Shoud 6 de la série Merlin Je Suis.

Tout d'abord, bienvenue à tous. Bienvenue à vous tous qui êtes présents dans le monde entier, partout sur cette magnifique planète qu'est la Terre. Bienvenue à ce rassemblement de Shaumbra que nous tenons une fois par mois, un rassemblement qui nous permet de réunir nos énergies. Nous n'avons pas besoin de nous rencontrer en personne. Je sais que vous aimez vous rencontrer en personne parfois, mais nous n'en avons pas besoin. Nous pouvons le faire comme ça. Nous nous rencontrons régulièrement dans nos rêves, et nous nous rencontrons à distance comme ça via votre Internet.

Alors, bienvenue à tous. Oh, oui, j'adore vraiment moi aussi les rencontres en direct avec vous, en personne. Nous venons d'en avoir une ici, ainsi que Cauldre et Linda vous en ont parlé. C'était bien de pouvoir revenir à mon vrai rôle d'Adamus, de me promener parmi vous, d'aller et venir, de monter et descendre les allées, de poser beaucoup de questions à chacun d'entre vous. J'ai apprécié cela, et cela me manque beaucoup de ne plus pouvoir le faire dans nos Shouds. Et je ne peux utiliser que Linda pour faire le public, et dans une certaine mesure uniquement, mais, oui, bienvenue.

Nous sommes ici à Kona, à la Villa Ahmyo. C’est une magnifique journée. Les oiseaux chantaient pendant que la musique jouait. Vous ne pouviez pas l’entendre, mais les oiseaux n’arrêtaient pas de pépier comme s’ils se préparaient pour ce rassemblement.

Nous avons quelques points importants au programme aujourd'hui. Mais nous allons d'abord nous occuper de choses plus mineures.

 

Adamina

Alors, une question avait été posée lors de notre dernière discussion, alors que je vous parlais de l’apparence que j’avais dans ma dernière vie en tant que Saint-Germain. Une question avait été soulevée par plusieurs d'entre vous. Tout d'abord, n'avais-je pas eu des vies sous apparence feminine ? Si, j'en ai eues. Pas beaucoup. J’ai eu beaucoup plus de vies masculines. Pour aucune raison particulière, mais, vous savez, quand vous vous sentez à l'aise dans un certain type de vêtement, vous y êtes habitué, et c'est la raison aussi pour laquelle tant de gens reviennent, vie après vie, dans la même famille, dans la même lignée, la même généalogie, souvent même dans le même pays et parfois même dans la même ville, vie après vie. Et donc, pour ce qui me concerne, cela n'avait rien d'autre à voir que le fait d'être à l'aise dans un corps masculin. Je n'ai jamais été aussi à l'aise dans un corps féminin, mais je dois dire que mon équilibre masculin-féminin a toujours été assez bon.

Mais pour ceux d'entre vous qui s'interrogent encore sur le masculin-féminin, sur le fait d’être des hommes et des femmes, allons plus loin, dépassons cela. Ce n’est pas du tout la question. Allons bien au-delà de cela. Il n’est pas question de féminin divin ou d’un masculin quelconque. Nous sommes intégrés. Nous ne faisons qu'un. Vous avez un masculin et un féminin. Ils se sont unis. Vous êtes uni-sexe, en quelque sorte, vous avez un soi unique à ce stade. Alors arrêtons de jacasser sur le masculin et le féminin, sur l'égalité et tout le reste. Vous êtes égal en vous-même, vous êtes à égalité quoi qu'il arrive. Égal en tout ce qui est en vous.

Mais la question a été posée et j'ai promis d’y répondre. De quoi aurais-je l'air ? De quoi aurais-je l'air non pas en Adamus, mais en Adamina ? De quoi aurais-je l'air ? Alors, jetons-y un coup d'œil rapide.

LINDA : Oh, mon Dieu.

ADAMUS : Ce n'est pas moi, bien sûr. C'est Madame Blavatsky. Non, ce n'est pas moi. St Germain. Non, je n'aurais jamais ressemblé à ça.

Ceci dit, j'adore vraiment Madame Blavatsky. Elle était l'une des personnes les plus intelligentes, les plus profondément spirituelles et les plus profondément uniques que j'aie jamais rencontrées. Elle était, comment dire, bourrue ou un peu rude à l'extérieur. Rude. Elle fumait, dit-on, 200 cigarettes par jour. Elle buvait parfois comme un marin. Elle était rude à l'extérieur.

Son excuse à tout cela, c’était qu'elle était si attirante à l'intérieur ...

LINDA : Ohhh !

ADAMUS : ... qu'elle ne voulait pas apparaître attirante ...

LINDA : Ohhhh !

ADAMUS : ... à l'extérieur aussi.

LINDA : Intéressant.

ADAMUS : Kuthumi a bien essayé de lui donner de temps à autres quelques conseils de mode, mais elle les oubliait immédiatement. Mais passons à une autre photo d'elle, Madame Blavatsky. Celle-ci a été prise à l'époque où elle était adolescente, à 15 ans. Vous voyez, ses traits était déjà assez marqués depuis sa jeunesse et ils ont perduré ainsi longtemps, très longtemps dans sa vie. Oui. Et les oiseaux que vous voyez en arrière-plan là, ils s'envolent loin d’elle aussi vite qu'ils le peuvent. Elle avait l'habitude d'effrayer les gens et elle adorait ça.

Bon, il y a une raison pour laquelle elle avait cette apparence particulière, une raison que, eh bien, certains d'entre vous peuvent comprendre, et c’est parce qu'elle avait choisi son ascendance, et si vous regardez une photo de sa mère, vous comprendrez pourquoi Blavatsky avait cette apparence. Alors, jetons un œil à présent à ...

LINDA : Oh, non !!

ADAMUS : ... la mère de Blavatsky (Adamus rit).

LINDA : Oof !

ADAMUS : Oui, c'était un sacré personnage. C'était vraiment de famille. Heureusement, Blavatsky ne s’habillait jamais comme ça. Elle se couvrait un peu plus que sa mère. Mais cela explique beaucoup de choses. Et j'espère que vous comprenez tous que je dis cela en plaisantant. Bon, passons à autre chose.

J'avais une belle allure, une belle apparence de mon vivant en tant que Saint-Germain. J'étais plutôt fringant, comme vous l'avez probablement remarqué sur certaines des photos que nous vous avons montrées lors de notre dernière session. Il y a une bonne raison à cela. J'ai eu une mère magnifique. J'ai travaillé avec Cauldre tard hier soir à regarder des images, des photos qui aideraient à vous montrer à quoi ma mère ressemblait, et je n’ai pas pu m'arrêter sur une seule. Et donc, il a vraiment fallu faire une sorte de combinaison d’images. Nous en avons choisi deux, et si vous pouviez imaginer un mix des deux, si vous pouviez fusionner ces deux photographies, ces deux personnes en une, cela vous donnerait une idée de ce à quoi ma mère ressemblait à peu près, ce qui vous explique mon apparence. Je n'ai rien trouvé qui corresponde à l'apparence de mon père, mais il était aussi bel homme, plein de noblesse et de dignité.

Et donc, vous vous posez la question : "À quoi aurais-je ressemblé, par exemple, à l'époque biblique ? À quoi aurais-je ressemblé ?" Eh bien à quelque chose comme ça. Oui, du temps de la Bible, j’aurais porté cette magnifique robe, et notez que je sais lire. Je suis en train de lire un document, ce qui était impensable pour la plupart des femmes à l'époque. Mais c'est probablement à ça que j'aurais ressemblé.

Et en avançant un peu dans le temps, à quoi aurais-je ressemblé dans ma vie en tant que Saint-Germain si j'avais été Sainte-Germina ? J'aurais ressemblé à quelque chose comme ça. Une femme magnifique, qui frappe le regard, bien habillée, bien sûr, avec un de mes seins qui pend. Mais c'est ce que (riant) - si vous regardez bien, oui, vous pouvez le voir – et donc c'est probablement à ça que j'aurais ressemblé et probablement ce que j’aurais joué comme rôle, comme personnage.

Maintenant, si nous pouvions aller, disons, aux années 1900, 1940, dans les années 30 ou 40, à quoi aurais-je ressemblé ? Probablement à quelque chose comme ça.  Quelque chose comme ça. Et puis, bien sûr, une fois encore, je dois vous dire que ce n'est pas Cauldre qui a monté tout ça. Je l'ai guidé à travers des centaines, voire des milliers de photographies hier soir.

Et puis si j'étais incarné aujourd'hui et que j'étais une femme aujourd'hui, je suis sûr, et sans aucun doute, que je ressemblerais à ça. Ça me va bien, n'est-ce pas ? Et je peux vous assurer que je ne serais pas comme ça. Non.

LINDA : Ugh !

ADAMUS : C'est, une fois encore, Blavatsky. Non, je ne pense pas que je choisirais cela. Elle devait porter des tapis pour se couvrir (Adamus rit), mais c'était une femme merveilleuse, en effet. Profonde, intelligente, elle a eu un impact énorme sur le monde, mais les regards ne se portaient pas tout à fait là. Et il faut bien vous dire, chère Linda, qu'elle avait choisi cela exprès. C'était son choix. Ce n'est pas seulement quelque chose qui s'est produit à sa naissance, c'était son choix. Alors voilà, c’était un rapide coup d'oeil à Adamus s’il avait été Adamina.

 

Un monde en mutation

Maintenant que c'est fait, prenons une profonde respiration, et passons aux véritables activités de ce Shoud. Observons ce qui est en train de se passer dans le monde actuellement. Ce qui se passe dans le monde.

Nous avons traversé une époque très importante, un changement d’époque. Cela a commencé il y a à peine plus d'un an, avec toute cette période du coronavirus, et vous le savez puisque vous êtes en train de la vivre. Ce sera quelque chose dont vous parlerez aux Maîtres Ascensionnés un jour. Vous savez, vivre cette période, porter des masques, faire cette distanciation sociale, subir ce manque de socialisation, ne pas pouvoir se dire simplement "Allons au restaurant ce soir" ou au théâtre. C'est une vie différente.

Cette dernière année a eu un impact profond sur la conscience de l'humanité, pas nécessairement sur ses actions à ce stade, mais sur sa conscience. Cela demande plus de temps, d’aller plus en profondeur pour toucher la conscience. La conscience, c’est le point de départ, et souvent, quand quelque chose affecte la conscience, cela se produit à un niveau si profond et si intérieur que cela peut prendre des années avant d’être manifesté. Mais tout commence avec la conscience.

Pendant cette période où tant de gens sont obligés de rester chez eux, ils sont obligés d’aller en eux-mêmes, de regarder en eux, étant donné qu’ils sont obligés de rester chez eux avec les membres de leur famille, alors qu'ils tentent souvent d'y échapper ; parce qu’ils travaillent à la maison. Alors que normalement, avant, ils se rendaient au bureau, dans leur box, pour faire leur boulot de cadre moyen, et maintenant ils sont chez eux, et cela leur donne le temps de réfléchir, de se demander : "Est-ce vraiment cela que je veux dans ma vie ?" Et, encore une fois, tout cela se passe à un niveau de conscience très profond, pas nécessairement perceptible au niveau de la pensée humaine. Les gens ont certes des pensées par rapport à ce qu’ils vivent, mais il y a quelque chose qui se passe au fond d’eux, très à l’intérieur, une sorte de changement complet et qui se produit dans le monde entier.

L'année dernière, pendant que tout cela se produisait, d'énormes ressources ont été investies dans la technologie, ainsi que dans presque tous les autres aspects de la vie humaine. Presque tous les aspects de la vie humaine ont été touchés par cet incident mondial, qui n'était pas une guerre.

Regardez les progrès technologiques qui vont en sortir, ou qui en ont déjà été retirés, soit dit en passant, qui sont déjà réalisés. Par exemple, un nouveau type de vaccination potentielle contre la malaria. Si vous regardez tout ce qui va résulter de cette époque du coronavirus, vous vous rendrez compte que c'était une époque incroyable et que vous étiez là pour cela. Vous étiez là pour cela. La plupart d'entre vous n'ont pas été pris à son piège. Quelques-uns parmi vous ont suivi la route d’une conspiration que j’aurais totalement mise en place, mais la plupart d'entre vous ont gardé leur équilibre, ont tenu bon et ont réalisé et se sont souvenus que c'est pour cela que vous étiez ici, pour être là, présents à cette époque.

Vous allez continuer à voir un développement pas seulement de la technologie, mais aussi de nouveaux systèmes - des systèmes qui affecteront vos banques. Je veux dire, vous n’avez pas encore constaté l’impact économique énorme de tout cela sur la planète. C’est obligé qu’il y en ait un, parce que les gouvernements ont dépensé des milliards de dollars, des milliards et des millirads de dollars pour maintenir le calme durant cette période. Ils ont imprimé des billets comme jamais auparavant. La planche à billets a fonctionné jour et nuit, pour ainsi dire, pour trouver l'argent nécessaire pour financer tout cela.

Maintenant, bien sûr, tout ce qui a été fait pour l'économie doit évidemment être soutenu par quelque chose, quelque chose quelque part, et par conséquent, vous verrez les répercussions économiques de tout cela au cours des 10 prochaines années au moins, peut-être les 15 ans prochaines années. Les répercussions, bien sûr, se manifesteront à travers des choses que vous redoutez, des choses comme une augmentation d’impôt, mais les gouvernements contourneront cela dans une certaine mesure. Au lieu de simples impôts, il y aura ce qu'on appelle des prélèvements. Des prélèvements, c'est-à-dire une taxe, mais qui ne s'appellera pas une taxe. Elle s'appliquera à toute chose, à l’achat des vêtements ou des voitures, en passant par le nombre de kilomètres parcourus en voiture chaque année et le volume sonore de votre chaîne stéréo. Il s'agira de prélèvements au lieu de taxes. Les gouvernements se rendent compte que vous n’accepterez plus vraiment d’impôts supplémentaires, alors ils trouveront désormais une autre façon de faire. Il faut bien payer pour tout cela, payer pour les aides financières qui ont été distribuées.

Maintenant, une question se pose : y aura-t-il une sorte de catastrophe économique ? Devriez-vous vous construire un bunker souterrain et vous y préparer ? Non, il y aura quelques ajustements économiques, l'un d’eux relevant justement de ces taxes et prélèvements, mais il y aura effectivement quelques ajustements économiques. Ce que vous avez vu là durant cette période du coronavirus, et toutes les aides financières qui ont été accordées à tant de gens, cela a marqué le début d’un véritable salaire universel. Cela en a constitué le démarrage, parce que durant cette période, tout le monde a reçu une allocation financière, enfin jusqu'à un certain point. Si votre revenu était trop élevé, vous n'en aviez pas.

On fera valoir le fait que cela a constitué l'une des mesures les plus efficaces pour maintenir l'économie à flot, et donc que nous allons poursuivre cela, en offrant un salaire ou une allocation de base universels. Tout le monde pourra en bénéficier, ce sera généralisé pour venir en aide ou donner un coup de pouce à chacun. Maintenant, je ne dis pas que c'est une bonne ou une mauvaise chose. Cela apportera une aide et une assistance aux personnes qui en auront vraiment besoin. Mais cela contribuera également à perpétuer un état de non-responsabilité, un état d’assistanat. Ce n'est ni une bonne ni une mauvaise chose, c'est, tout simplement. Et c'est un point très important à souligner ici.

Concernant tout ce qui est en train de se passer actuellement autour de vous, s’il vous plait n’émettez pas de jugement en disant que c’est bien ou mal. Ne vous mettez pas croire aux conspirations. Les conspirations vous aspireront dans un trou de lapin, un trou sans fond dont il vous sera très, très difficile de sortir. Restez à distance, tenez-vous derrière votre petit mur. Observez ce qui se passe dans le monde.

Observez ce qui se passe dans l'économie. J'irai même jusqu'à dire qu'en gros, vous serez immunisé contre tout cela, si vous suivez quelques trucs très simples, comme comprendre que l’énergie vous appartient totalement. Tout cela est votre énergie. Le reste du monde pourrait-il suivre un chemin sombre et plein d’embûches que cela ne vous affecterait pas vraiment, à part le fait que vous l'observerez et que les énergies de la conscience de masse pourraient vous affecter. Mais en ce qui concerne vos propres finances, non, ce n'est pas nécessaire (que cela vous affecte).

Et donc, vous allez voir beaucoup de choses se produire avec ces ajustements économiques. Les banques devront emprunter des voies, des façons de faire différentes pour tout, des prêts à la manière dont votre épargne sera conservée et gérée. Il y a donc de très, très grands changements qui sont en train de se produire actuellement sur la planète, et une fois encore, je les ai tous mentionnés dans ProGnost. En médecine, d'énormes changements résulteront de tout cela.

Soyez donc prêts. Soyez prêts pour la suite, ce qui va arriver. Ne soyez pas dans un état de peur ou d'effroi, pas du tout. Soyez conscients de ce qui va se passer sur cette planète, parce que vous ne pouvez pas traverser une période comme celle-ci, l’ère du coronavirus, sans que des choses importantes ne se produisent en conséquence.

Certaines choses reviendront à la normale. Certaines choses reviendront à ce que vous appelleriez la normalité, le fait de pouvoir aller au restaurant, bien sûr, d’être dans un restaurant bondé à nouveau, un restaurant bondé et bruyant. D'autres choses ne redeviendront jamais comme avant, et l'une des choses les plus évidentes à cet égard, c’est votre environnement de travail. Les gens se diront : "Je n'ai plus besoin d'aller au bureau". Regardez tout ce qui a été fait de manière virtuelle ou à distance au cours de l'année dernière. Je veux dire, vos prises de rendez-vous avec un médecin, vos rendez-vous avec des avocats, ne plus avoir à aller au bureau tous les jours. Ça c’est un énorme ajustement, et certains d'entre vous pourraient se dire : "Eh bien, ce n'est pas grand-chose." Individuellement, pour vous, peut-être pas, mais quand vous considérez que c’est le monde entier qui fait cela, le monde entier qui a fait ces changements, c'est un énorme, énorme changement dans la conscience et la façon de faire les choses.

Cela permettra de faire sortir énormément de choses des vieilles ornières, sans avoir pour cela à faire face à une guerre ou à une énorme catastrophe naturelle. C'était et cela continue d'être pour cette planète un moyen très efficace de passer à l'étape suivante, au prochain niveau et, en fin de compte, de passer à une nouvelle espèce humaine.

Et donc voilà, je ne vais pas entrer dans les détails. Nous en avons parlé à ProGnost et nous en reparlerons de temps à autres, des changements, des transformations sont en train de se produire sur la planète, ressentez-les un instant. Des changements qui ont eu lieu à l’échelle mondiale, qui ont balayé toute la planète en un an de temps - un an de temps - et qui ont transformé tant de choses et ont fait que beaucoup de gens se sont intériorisés en se disant : "Qu'est-ce que je choisis vraiment ? Qu'est-ce que je désire vraiment en tant qu'humain sur la planète ?"

Prenons une bonne et profonde respiration et ressentons cela un moment. C'est sans précédent.

De là où je suis et depuis ma perspective de Maître Ascensionné, nous ne voyons pas les choses avec des yeux. Nous nous souvenons ce que c'est que d'avoir des yeux et des oreilles, mais nous ne regardons pas vraiment les choses de cette façon. Nous utilisons littéralement notre Entelligence, comme j’en parle dans La Vie de Maitre n°13. Nous ressentons l'énergie des choses, et donc ce n'est pas seulement basé sur ce que notre œil voit ou ce que notre oreille entend. Et ce que nous voyons actuellement, c’est vraiment un moment sans précédent sur la planète, et ce n’est pas un moment triste. Cela a été le cas pour certaines personnes, mais ce n'est pas un moment triste. C'est une époque à propos de laquelle, si vous en parlez aux Maîtres Ascensionnés, ils vous diront qu’ils sont ravis de tous les changements qui en résultent.

Et, oui, il y a beaucoup, beaucoup de gens qui sont morts de ce coronavirus. D'une certaine manière, vous pourriez dire ; non, clairement - je devais corriger Cauldre là - clairement, ils étaient prêts à partir. Ce n'était pas par hasard ou par accident. Et imaginez la différence si cela avait été une guerre et que des millions de personnes soient mortes dans une guerre à cause d'un traumatisme, d’un chaos, de l'énergie de colère contenue dans une guerre et de toutes les forces présentes dans l'énergie d'une guerre. Quand vous avez des millions de personnes qui meurent de cette façon, c'est très, très différent. Très différent concernant ce qui se passe dans les royaumes proches de la Terre. Très différent aussi pour leur prochaine incarnation. Souvent, ils reviennent, ils renaissent en portant en eux ces profondes, très profondes blessures. Tu parles qu’il y a un désordre, un trouble provoqué par un stress post-traumatique, surtout quand on l’emporte dans une autre vie !

Mais dans ce cas-ci (le coronavirus), il n'y a pas ce genre de traumatisme associé à leur départ de la planète. Ces gens reviendront pour vivre une vie bien différente, s'ils choisissent de revenir ici-bas au lieu d'aller sur une des Nouvelles Terres. Ils reviendront pour une vie totalement différente, grâce à cela. Et donc, encore une fois, d'une certaine manière, oui, beaucoup de gens sont morts à cause de cela, mais d'une autre manière, ce n'était pas comme par le passé quand ils mourraient avec ou dans un profond traumatisme.

 

La Réalisation des Shaumbra

Et qu’en est-il des Shaumbra ? Qu'en est-il des Shaumbra, comment ont-ils traversé tout cela ? Et où en sommes-nous ? Actuellement, il y a un peu moins de 1 500 Shaumbra qui ont permis leur Réalisation. Maintenant, il y en a d'autres qui revendiquent leur Réalisation, qui clament qu’ils se sont réalisés, mais en réalité ils n’y croient pas. Ils disent les mots, mais ils n'y croient pas vraiment, et donc, cela ne peut pratiquement pas se produire. Ils en font presque une affirmation positive, ils essaient de s’en convaincre, mais quelque chose au fond d'eux n'en est toujours pas convaincu. Et donc, bien qu'ils soient sur le bon chemin, ils n'y sont pas encore arrivés.

Vous pourriez vous dire : "Eh bien, seulement 1500 ? Je pensais que nous avions commencé avec bien plus ou un peu plus de mille. Je pensais que nous avions commencé avec un nombre assez élevé. Ne devrions-nous pas en être à trois, quatre, cinq mille à présent ?" Ce n’est pas une course, il n’y a pas à se précipiter. Nous n'essayons pas de faire la course. C'est un processus naturel qui se déploie parfaitement pour chacun d'entre vous. Vous n'êtes pas à la traine si vous n'avez pas encore eu votre pleine Réalisation, parce que vous le faites d'une manière qui est absolument parfaite pour vous. À partir du moment où vous vous dites "Je choisis ma Réalisation, je choisis de me réaliser", cela commence à se produire.

Ceci dit, souvent, il peut y avoir beaucoup de résistance interne de votre part, ou bien vous n'y croyez pas, ou bien vous ne la permettez pas, ou bien vous êtes trop mental à ce propos, mais elle se produira. Elle se produira de la plus parfaite des manières. Elle se déroulera de la manière qui vous servira le mieux, de sorte de ne pas vous submerger, de sorte que vous puissiez vivre l'expérience sensuelle d’en arriver à votre propre Réalisation. De sorte que les anciennes couches de ce que vous pourriez appeler le karma, les anciennes couches de blessures, les anciennes couches de culpabilité et de honte soient relâchées au moment opportun.

S’il vous plait, n'essayez pas de vous précipiter. Une fois que vous en tant qu'humain aurez fait ce choix clair en vous et que vous vous serez dit "Oui, je suis prêt pour cela", sachez que le Maître, sachez que le Je Suis et sachez que toute votre énergie y répondront, et alors il en sera ainsi. Si vous voulez faire quelque chose, si vous voulez travailler à cela, prenez beaucoup de profondes respirations et permettez. Mais ne travaillez pas à permettre, permettez seulement, et alors votre Réalisation viendra. Je peux vous dire clairement que je connais assez bien la date à laquelle elle va se produire. Je ne suis pas paniqué. Je ne m'inquiète pas à ce sujet. Et vous ne devriez pas non plus. Si vous avez le sentiment que vous n'êtes peut-être pas parmi ceux qui se sont déjà réalisés, qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez vous, il n'y a rien qui cloche en vous, pas du tout.

De plus, nous ne voulions pas - nous et vous - ne voulions pas que tout le monde se réalise en même temps. Ça se fait un peu par vagues avec les Shaumbra. Cela permet de maintenir un équilibre. Quand un groupe y arrive, cela aide à faire avancer un autre groupe, qui aide à en faire avancer un autre. Il y a une sorte de schéma, de dessin énergétique en cela qui est en fait assez beau.

Alors, ne vous précipitez pas. Ne pensez pas que vous faites quelque chose d’incorrect ou que vous devez faire autre chose ou, pire encore, ne doutez pas et ne devenez pas frustré. Permettez juste que cela se fasse. C'est une chose très personnelle, très intime. Chacun des 1500 Shaumbra l'a fait d'une manière différente, d'une manière très personnelle et magnifique, et les autres le feront aussi à leur manière, l’important étant que vous le permettiez.

N’en faisons pas une course de vitesse. C’est ce qu’on appelle se détendre dans sa Réalisation, et non pas se précipiter pour y arriver, et la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-même actuellement, c’est de savourer ou au moins d’être conscient de l'expérience que vous vivez actuellement. C'est cela, la meilleure chose, la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-même. Et puis, cela vous permettra d'éliminer une grande part des frictions qui existent dans ce processus. Cela enlèvera toute résistance. De cette façon, vous serez en mesure de voir plus clairement certaines des choses qui peuvent vous retenir, certaines des raisons pour lesquelles vous vous retenez en fait, et ensuite vous pourrez choisir si vous voulez les dépasser ou non.

Quand je regarde les Shaumbra – une fois encore, je vous le répète, j'adorais travailler en face à face avec les Shaumbra, mais nous sommes ensemble bien plus souvent que ce que je pense que vous réalisez - mais quand je regarde les Shaumbra, je dirais que l'une des choses qui m'a un peu surpris, c’est qu’énormément de Shaumbra sont encore très mentaux, à penser, réfléchir encore comment faire leur chemin à travers toute chose, y compris leur propre Réalisation. Vous pensez trop à l'énergie, plutôt que de ressentir l'énergie. Vous pensez trop au Je Suis. Concrètement, j'ai vu certains d'entre vous essayer littéralement de dessiner des plans et de schématiser tout cela et de créer une feuille de calcul pour arriver au Je Suis. Vous savez, ça c'est de la pensée pure et elle est très limitée. Elle peut vous servir un peu à atteindre un certain objectif, mais en définitive, vous passez vraiment à côté de l'essentiel. Il s’agit de ressentir. De ressentir.

Dans La Vie de Maitre n°13 - Entelligence, nous parlons de la façon de dépasser la logique et la pensée, mais bien que nous puissions en parler, il y a encore un grand pas à faire. La Réalisation demande encore beaucoup de confiance en soi.

Alors, chers Shaumbra, je vous implore de prendre une profonde respiration et d'arrêter d'essayer de tout comprendre ici (il pointe sa tête). La Réalisation est une chose très naturelle. C'est très naturel que votre Réalisation advienne. Vous l'avez choisie. En fait, vous avez choisi il y a très longtemps qu'elle se produise dans cette vie-ci, et c'est seulement le fait de la permettre qui l’amènera concrètement dans votre réalité.

On pourrait dire que votre Réalisation est déjà là. Toute l'abondance de la vie est déjà là. Mais comme vous essayez toujours de la gérer micro-mentalement, comme vous essayez toujours de l’analyser pour essayer d’en comprendre tout, vous savez, il y a en quelque sorte un jeu défensif qui se met en place. Quand vous essayez de tout comprendre, comme si vous deviez toujours tout contrôler, eh bien, c'est précisément ce contrôle et cette logique très limitée qui vous mettent dans la situation difficile dans laquelle vous vous sentez, avec des limitations.

Ce vers quoi vous vous laissez aller, ce que vous permettez, c'est votre Soi, et c'est peut-être là le dilemme. Vous ne vous permettez même pas, vous ne vous laissez même pas aller vers un être supérieur, un Dieu quelque part. Peut-être que ce serait plus facile. Vous lâchez prise - je ne veux pas utiliser le mot "abandon" ou "renoncement" - mais vous lâchez prise et vous permettez votre Soi, votre humain, votre Maître, votre énergie, votre Je Suis.

Lors de notre récente réunion ici à Kona – L’Energie à l’Oeuvre, qui s'appelle maintenant Kasama – je vous ai parlé du fait que votre énergie, c’est votre Dieu. Dieu, c’est votre énergie. C'est la chose que vous priez, quand vous le faites. C'est la chose que vous admirez. C'est la chose que vous espérez et sur laquelle vous comptez et qui parfois ne semble pas se réaliser, mais c'est cela, Dieu. C'est votre énergie. Elle est toute là – tous vos potentiels, toute la magie, tout est là dans votre énergie. C'est pourquoi je vous ai parlé de l'énergie avec tant d'insistance ces deux dernières années. C'est pourquoi nous avons fait tout ce travail, au début avec le BON, pour en arriver finalement à affirmer, ici à Hawaï, que tout ce que vous voyez autour de vous, tout ce que vous percevez, tout ce que dont vous faites l’expérience n'est que votre énergie.

Alors, une grande question émerge : "Et les autres gens ?" Nous y reviendrons dans un prochain épisode de La Vie du Maitre, mais pour l'instant, ressentez-la. Tout est votre propre énergie, votre énergie à vous. C'est le Dieu que vous priez, et c'est votre énergie.

Vous avez tendance, oui, à devenir mental, et devenir mental constitue souvent une excuse, une excuse qui ne fera que vous blesser physiquement, mentalement, et qui ne fera que retarder votre inévitable Réalisation. Mais le fait de réfléchir à comment tracer votre chemin à travers le moindre petit iota de votre Réalisation ou, vous savez, comment arriver à votre illumination, tout cela ne va que rendre la situation simplement plus stressante, vous causer plus d'angoisses et, surtout, vous éloigner du véritable but de votre présence sur la planète actuellement, en ce Temps des Machines.

Et donc, quand je vous regarde les Shaumbra, je vois tant de choses magnifiques. Je vois tant de ce que j'appellerais des Shaumbra silencieux ayant permis leur Réalisation. Ils sont silencieux, au sens où ils n'ont peut-être jamais participé à un atelier. Ils ne s’impliquent peut-être pas dans vos médias sociaux. Ils ne sont peut-être pas de ceux qui se sont faits remarquer par le passé, de différentes manières. Ce sont des Shaumbra qui font leur travail tranquillement, et qui permettent leur Réalisation.

Mais, encore une fois, tant de Shaumbra y réfléchissent encore, pensent encore à permettre, plutôt qu'à vraiment permettre. Et encore une fois, ce n'est pas une course. Cela n’est pas important pour moi, mais seulement pour vous, prenez juste une profonde respiration et permettez et comprenez que tout cela est naturel et que tout vient de vous.

Prenez une profonde respiration avec ça. Une bonne et profonde respiration.

Passons maintenant au sujet dont je voulais vraiment vous parler ici.

 

La Réinitialisation de la Conscience

Actuellement, après toute cette année de coronavirus sur la planète, nous en arrivons actuellement à une remise à zéro de la conscience sur la planète. Une réinitialisation de la conscience. J'allais en fait en parler dans un message spécial de ma part, St Germain, mais cela arrive un peu plus vite que ce qui était prévu. Et donc, nous n’aurions pas vraiment eu le temps actuellement de filmer ça ici à Hawaï et de le diffuser. C'est pourquoi nous le faisons aujourd'hui dans ce Shoud. Il s’annonce une remise à zéro, une réinitialisation de la conscience et elle va se produire en gros quelque part dans la période entre ce que vous appelez vos Ides de mars (15 mars) et le jour de la Saint Patrick (17 mars), qui arrive très, très bientôt.

Et ce phénomène n’est pas un truc qui ressemble au passage de la Ceinture de Photons ou quoi que ce soit de ce genre. Ce n'est pas comme si la planète entière allait sombrer dans l’obscurité pendant trois jours, allait passer par 3 jours d’obscurité. La plupart des gens ne remarqueront même pas que cela a eu lieu, parce que cette réinitialisation se produira à un niveau très, très profond, très, très profond. Mais concrètement, ce qui se passera, c'est que la conscience se réinitialisera. Et je crois qu’on pourrait faire une analogie avec le fait de réinitialiser un ordinateur, de le redémarrer. Quand il se comporte de manière étrange, qu’il se bloque ou que les choses bugguent, que faites-vous ? Vous débranchez la prise électrique et vous priez un peu. Vous espérez que ça arrangera les choses, et puis vous le rebranchez et, souvent, il redémarre ou se réinitialise. Tout ce qui fonctionnait de manière un peu bizarre à l'intérieur est nettoyé. Ça se passe un peu comme ça actuellement concernant la réinitialisation que nous vivons avec la conscience de masse sur cette planète.

Cette année a été marquée par de nombreux changements, un énorme chaos, de nombreuses découvertes intérieures, de multiples nouvelles orientations pour la planète. Cela fait un an que de nombreuses, très nombreuses personnes, restent assises chez elles pendant des heures au lieu de s’amuser et de se distraire à travers des activités extérieures et, sans y penser, mais en ressentant tout cela, (elles en arrivent à s’interroger) : "Qu'est-ce que je veux vraiment ? Qu'est-ce que je ressens vraiment ?" Et à la fin, oui, elles en arrivent à se poser des questions comme "Qu'est-ce que je veux vraiment faire comme travail ? Est-ce que je veux vraiment rester avec mon petit ami ou mon partenaire ?" Mais quelque chose de plus profond est en train de se produire, et c'est cela qui provoque cette réinitialisation de la conscience humaine, laquelle adviendra quelque part entre le 14 et le 17 mars, à un ou deux jours près.

J'aimerais demander à chacun d'entre vous de ressentir, durant ces quelques jours, ce qui va se passer et ce, non pas en surface, et pas seulement à travers ce que vous lirez dans les journaux ou ce que vous verrez se passer autour de vous. Mais ressentez-le. Ce sera une remise à zéro, une énorme remise à zéro de la conscience mondiale. Ensuite, vous commencerez à voir arriver les véritables résultats de cette réinitialisation, je dirais à partir du mois de juin et ce durant de nombreuses, très nombreuses années à venir.

Souvent, les réinitialisations peuvent être traumatisantes. Les réinitialisations peuvent être des moments où les gens flippent, ont peur. Mais un travail suffisant sur la conscience des humains a été effectué et il y a suffisamment de Maîtres Ascensionnés revenus s’incarner sur la planète, ainsi que d'humains réalisés à présent, pour que cette réinitialisation ne soit pas obligée de plonger la planète dans le noir pendant trois jours. Cette réinitialisation peut se faire de manière beaucoup plus calme, tranquille. Certaines personnes auront beaucoup de mal à l'accepter, et passeront un moment difficile, mais les autres l'accepteront simplement et iront dans son sens. Je vous expliquerai plus tard en détail ce que produira réellement cette réinitialisation, mais je veux vraiment que chacun d'entre vous ressente ce qu’il se passe. C'est sans précédent sur la planète d'avoir une réinitialisation globale. Même à l'époque de l'Atlantide, cela ne s’est pas passé d’un coup et au même moment pour tout le monde.

Cette réinitialisation aura un impact au final sur toute chose sur la planète. Elle aidera à redéfinir les systèmes de toute nature, de toute sorte. Et, oui, cela a commencé avant même le coronavirus. Le coronavirus a aidé à réunir tout cela, et maintenant, c'est en train de se produire. Maintenant, c'est totalement en train de se produire sur la planète. Nous y sommes.

Vous êtes venu ici pour être là en ce Temps des Machines. Vous êtes venu ici pour être quelqu’un qui aidera alors à illuminer, éclairer les potentiels. Au fur et à mesure que les gens se réinitialiseront et qu’ils se demanderont ce qu’il va se passer ensuite, qu’est-ce qui leur est disponible, quelle direction prendre dans leur vie, comment se connecter à leur propre esprit ou à leur spiritualité, comme ils diraient plutôt, ils vont observer tout cela, et c'est, encore une fois, la raison pour laquelle vous êtes ici sur la planète.

Ressentez cette réinitialisation au fur et à mesure qu'elle se produira. Ressentez-la en profondeur parce que, encore une fois, elle n’apparaitra pas en surface, et observez ensuite ce qui en résultera dans les temps à venir.

Je vous délivrerai probablement d'autres messages spéciaux durant, oh, le reste de l'année, en fonction de l’avancée de tout cela. Et, encore une fois, n'en ayez pas peur. N’en ayez pas peur du tout. Il ne s'agit pas de cela, d’en avoir peur. Il ne s'agit pas de choses terribles qui vont arriver, et même s'il y a des choses difficiles pour la planète, vous n'aurez pas obligatoirement à les subir. Vous êtes à un endroit différent. Vous êtes dans votre énergie, plutôt que dans la conscience de masse.

Cette réinitialisation de la conscience aura des effets, par exemple, même sur la planète, sur la nature. Gaia, la Terre mère, était doucement en train de faire ses valises et de se préparer à partir, et désormais tout ce processus va s’accélérer, il va totalement s’accélérer.

La compréhension entière de ce que vous appelez l'énergie sur la planète, l'énergie en tant que carburant, va changer avec cette remise à zéro. C'est l'un des plus grands dilemmes auxquels la planète est confrontée et il y a un parallèle vraiment très similaire entre l’énergie propre à une personne et l'énergie de la planète. La planète va découvrir de plus en plus clairement ce qu'est réellement l'énergie.

Et donc, ressentez cette énorme remise à zéro. Nous ferons peut-être quelques réunions spéciales juste pour ressentir cela. Mais pour le moment, j'en viens au point encore plus important que je voulais aborder en ce jour spécial de Shoud.

 

Cela PEUT être fait

Il y a tellement plus à l’extérieur. Il y a tellement plus partout. Vous êtes tellement plus que vous-même, et il est facile de vous laisser prendre, piéger par les limitations de vos vies passées, par la conscience de masse, par la façon dont les choses ont toujours été faites, par la science et par la physique. Il est très facile de se faire prendre dans tout cela et du coup, de s'imposer ces limitations à soi-même. Ce n'est pas pour cela que vous êtes ici.

Le moment est à présent venu pour chacun d'entre vous d'être un Merlin Je Suis.

Certains pourraient se dire que "Eh bien, nous avons désormais des attentes très élevées de pouvoir voyager dans le temps. Nous avons des attentes très élevées de devenir tout simplement riches et abondants sans avoir vraiment à y travailler. Nous avons des attentes élevées quant à ce corps d'énergie libre", quel qu'il soit. Vous avez beaucoup d’attentes par rapport au fait que votre corps apprenne à se guérir lui-même. Des attentes par rapport à la magie, par rapport à votre imagination et tout le reste. Et donc, certains vont se dire : "Refoulons toutes ces attentes, parce que nous ne voulons pas être déçus. Peut-être que tout cela n'est qu'un grand fantasme, un grand jeu de toute façon. Alors, soyons réalistes", diront certains, "sur nos attentes à ce sujet", et je vous dis : absolument pas. Vous n'êtes pas là pour faire des compromis. Vous n'êtes pas là pour retenir, refouler. Vous n'êtes pas là pour céder à vos propres peurs que ces choses n'arrivent pas, et à présent, il est temps pour nous d'y aller à fond.

Cela peut être fait. C'est possible et dans ma vie en tant que Saint-Germain, je me le suis prouvé à moi-même et probablement à d'autres. Vous n’êtes pas obligé d’avoir un emploi pour être riche. Vous pouvez apprendre quelque chose en allant au-delà du mental, qu’il s’agisse d’apprendre les mathématiques ou la musique. Vous pouvez aller au-delà d’un apprentissage purement mental.

Vous pouvez vous installer dans l’espace de votre propre guérison, effectuer votre propre guérison, sans même avoir à recourir à la médecine ou vous le pouvez si vous voulez, mais vous pouvez effectuer votre propre guérison. Désormais, le temps n’est plus à vous dire : "Eh bien, modérons toutes nos attentes." Bien au contraire. Ceux qui viendront après vous voudront savoir que ça a marché, ils voudront savoir que vous avez été capables de transcender les limitations de la réalité humaine de 3D et de devenir vraiment des Maîtres sur la planète.

J’observe parfois vos doutes, individuels et collectifs, en tant que groupe de Shaumbra, les doutes qui sont en vous, et, oui, vous avez des doutes. Je n'essaie pas de vous dire que vous ne devriez pas douter ou que vous ne douterez pas. Les doutes seront toujours là, absolument. Les doutes auront tendance à vous retenir et à vous dire : "Peut-être que nous ne devrions pas essayer ça. Peut-être devrions-nous être plus prudents dans ce que nous faisons. Peut-être que nous ne devrions pas parler en termes aussi grandioses", mais ce ne sera pas la vérité. Ce ne sera pas la vérité.

Il est vrai que nous allons aller au-delà des limites de la physique et de la science moderne. Nous allons aller au-delà de ce à quoi rêveront jamais la plupart des humains, et ensuite ils en rêveront, mais ils ne le réaliseront jamais. Nous irons bien au-delà de tout cela. Mais si vous vous retenez, si vous vous dites : "Limitons-nous", si vous vous dites que vous vous créez des attentes irréalistes, alors cela n'arrivera pas, elles ne se réaliseront pas.

Vous trébucherez parfois, au niveau individuel ou collectif, en tant que groupe de Shaumbra. Il y aura peut-être des choses qui ne fonctionneront pas tout de suite ou pas la première fois. Mais nous y retournerons et nous les permettrons une fois encore. Nous réaliserons ce qui nous a empêchés de les réussir, où était la résistance, et nous retournerons les faire, qu'il s'agisse de se créer de la richesse, de la santé, de voyager dans le temps, qu’il s’agisse de toutes ces choses dont nous parlons.

C'est cela la raison pour laquelle vous êtes venus ici, et je ne veux pas que vous minimisiez tout cela. Vous pourriez vous dire que le temps de l’imaginaire, de la magie est arrivé, et c'est tout à fait exact. Nous allons aller au-delà de ce qu’était la conscience humaine par le passé. Certains l'ont fait à titre individuel, les Maîtres Ascensionnés. Mais il n'y a jamais eu de groupe qui l'ait fait auparavant. Vous allez le faire individuellement, en tant que votre propre Soi souverain, mais il y en aura d'autres qui suivront un chemin similaire, en même temps que vous. C'est pourquoi je vous dis qu'il n'y a jamais eu de groupe qui l'ait fait auparavant. Nous ne le ferons pas en nous tenant la main et en chantant kumbaya. Vous le ferez individuellement, mais en sachant que d'autres personnes sur la planète, avec lesquelles vous avez partagé la plupart de vos vies, le feront en même temps que vous.

Nous sommes en train de transcender. Nous sommes en train de transcender nos limitations, c'est tout. Nous ne transcendons pas la physique en tant que science dure, parce que la physique, quel que soit le type de physique, n'est pas dure pour commencer. Je veux dire qu'elle n'est pas solide, immuable. Elle est changeante, et ce qui la change, c'est la conscience. La conscience est la chose même qui peut changer la physique, la science, les mathématiques et tout le reste, et c'est ce que nous sommes en train de faire.

Je vous demande de rêver grand, d'imaginer grand. Je vous demande de vivre grand, simplement en changeant votre conscience, en retirant vos oeillères ou limitations, en réalisant que l'énergie vous appartient, elle est à vous. C'est vraiment l’une des premières étapes. Une fois que vous aurez réalisé que tout ceci est votre énergie – qu’elle est pleine, qu’elle est abondante, qu’elle peut tout faire, qu’elle peut défier les lois de la physique, qu’elle peut tout faire - alors vous réaliserez que rien de tout cela n'est impossible. Rien de tout cela ne se fait en conspirant et en planifiant les choses à travers le mental, parce que votre mental vous maintient dans les limitations. Il vous maintient dans la conscience de masse.

Comme nous en arrivons à cette réinitialisation mondiale qui se produira très, très bientôt, c'est aussi à présent un moment merveilleux pour revenir à vous-mêmes et regarder où vous voulez aller avec votre conscience, sans vous retenir, en étant un Merlin Je Suis, prêt à progresser dans une toute nouvelle strate, prêt à progresser dans un tout nouveau type de réalité et dans le Et, tout en restant incarné ici sur la planète, en vivant avec les limitations de la conscience de masse, mais en étant désormais un être vraiment souverain.

Il n'y a pas d’imaginaire trop grand. Il n'y a pas de rêves trop énormes pour nous désormais. Et, oui, votre mental humain pourra vous envoyer toutes sortes de signaux d'avertissement en vous disant : "Ne t’attends pas à cela. Souviens-toi que tu t’es déjà blessé. Souviens-toi que tu as déjà été déçu", mais vous utilisiez alors une toute autre méthode pour essayer de passer au niveau suivant, une toute autre méthode que celle que vous utilisez actuellement. Désormais, vous utilisez votre énergie et votre conscience et c'est la grande différence. Avant, vous utilisiez votre mental et l'énergie de quelqu'un d'autre. La grande différence, c'est que dans le passé, vous utilisiez votre mental et l'énergie de quelqu'un d'autre, mais à présent c'est votre énergie et votre conscience.

C'est peut-être - comment dire, le point le plus critique - mais aussi l’un des moments de transition les plus importants pour la planète et aussi pour vous et pour les Shaumbra. Un des moments où nous faisons, une fois encore, ce saut quantique, en dépassant toutes nos limitations. Même si les règles du jeu vous disent : "Non, vous ne pouvez pas faire ça", nous allons le faire. Même si votre expérience passée vous dit : "Regarde ce qui s'est passé la dernière fois que tu as essayé cela, tu t’es ridiculisé et, en même temps, eh bien, tu t’es tué", nous irons au-delà de cela.

Alors que nous étions assis ici, dans ce Pavillon des Shaumbra, lors de notre dernière réunion, la question suivante s’est posée : "Et si tout cela était une invention ? Et si tout cela n'était qu'un jeu ? Et si tout cela n'était qu'une énorme distraction qui se déroule actuellement, et que rien de tout cela ne soit réel ?" Et si ? Et si ? Je veux dire, nous n'avons pas d'autre groupe vers lequel nous pouvons nous tourner pour nous dire : "Eh bien, ils l'ont fait, ils ont réussi, donc ça peut être fait." Nous avons des individus, mais, vous savez, la plupart d'entre eux sont de l'autre côté en tant que Maîtres Ascensionnés et pour la plupart d'entre eux, cela s’est passé il y a longtemps. Mais qu’est-ce qu’il se passerait si nous ne faisions qu'inventer tout cela ?

Et ma réponse, c’est que tout cela marchera très bien, parce que quand vous entrez dans un espace vide et obscur, quand vous entrez dans le néant, quand votre conscience va dans ce néant, et même si personne n'y est jamais allé avant pour faire la même chose, cela n'a aucune importance, parce qu'alors cela devient ainsi. C'est ainsi que fonctionne la conscience. Même si tout cela n'était qu'une grande chimère, même si nous étions juste assis là autour d’un feu de camp à chanter des kumbayas et à nous enthousiasmer pour quelque chose qui n'est pas vrai, cela n'aurait aucune importance, parce qu'une fois que nous serions entrés dans ce vide où les autres, où vous ne seriez jamais allés auparavant, ce ne serait plus une pièce vide. Elle deviendrait tout ce que votre conscience désire.

Le moment est maintenant venu de permettre l’imaginaire et la magie, le Merlin Je Suis. A présent, il est temps de réaliser qu'il n'y a pas de limites. Il n'y a pas de barrières. Il n'y a rien qui nous retienne. Oui, au niveau physique et mental, il y aura des ajustements qui se mettront en place en répondant à votre conscience, en répondant à la nouvelle réalité vers laquelle vous allez, vers laquelle nous allons tous. Mais pour l'instant, pour l’instant, mes chers amis, faisons ce pour quoi nous sommes venus ici.

Je continuerai à vous guider. Je continuerai à vous distraire quand vous en aurez besoin, à vous donner des informations et, je l'espère, à ouvrir vos ressentis, votre part sensorielle et votre conscience. Mais allons de l'avant pour faire exactement ce pour quoi nous sommes venus ici.

Nous avons une énorme opportunité qui se présentera très, très bientôt, cette remise à zéro planétaire. Je l'appelle la réinitialisation du coronavirus, parce que le coronavirus en a créé l'opportunité et à présent le lit parfait. Le coronavirus a créé ce lit parfait, cette configuration pour que cette réinitialisation de la conscience planétaire se produise.

Soyons là pour cela, et en même temps pour une remise à zéro en vous-même, en termes de ne plus vous retenir, de ne plus vous limiter, de ne plus vous dire "Eh bien, faisons-le à moitié". C'est tout ou rien. C'est cela, ma façon de faire - tout ou rien - et j'espère que vous vous joindrez à moi pour cela.

 

Il est Temps - Merabh

Sur ce, rassemblons tout cela dans un merabh, avec une petite musique en fond pour vraiment intégrer, pour absorber ce dont nous venons de parler.

(la musique commence)

Certains pourront abandonner. Certains pourront se dire : "Eh bien, tout cela, c’est trop imaginaire, ce sont des fantasmes. Je dois payer mes factures. J’ai des personnes dont je dois m’occuper", et ce sera bien s'ils abandonnent. Vous reviendrez. Vous reviendrez. Quand vous verrez que d'autres l'auront fait, auront réussi, vous reviendrez, et vous n’aurez pas à en avoir honte non plus. Il n'y aura ni honte ni jugement.

Nous avons environ 1500 Maîtres réalisés sur la planète qui étaient des Shaumbra. Beaucoup d'autres sont à venir. Il n'y a jamais eu une telle opportunité, comme celle qui émerge actuellement, d’ouvrir les royaumes, de libérer autant de limitations que celles qui se sont produites dans la conscience humaine.

Certains vont se dire : "Vous savez, tout cela n'est que fiction. Tenons-nous en aux faits. Tenons-nous en aux données".

Non. Il y a tellement plus que cela, et vous le savez. C'est ça le truc. Vous le savez. Nous en avons parlé dans notre dernier Shoud. Vous le savez déjà.

Il est temps à présent qu'individuellement, et puis en groupe et enfin au niveau planétaire, nous allions dans les nouveaux royaumes, que nous allions dans ce que j'ai souvent appelé le Rêve Atlante.

D'un côté, cela peut sembler très difficile. Nous allons en gros changer la physique de tout ce qui a été connu jusqu'à présent. Cela peut sembler un peu difficile. Mais d'un autre côté, cela peut être une étape très, très facile.

Vous vous inquiétez peut-être et vous vous demandez si vous n’êtes pas juste en train de devenir fou ? Mais comme je vous l'ai déjà dit, qu'est-ce que la folie ? Est-ce de rester dans la même maison, vie après vie, avec les mêmes pièces, les mêmes fenêtres, la même nourriture dans le réfrigérateur et toutes les mêmes choses, le même jour, jour après jour après jour. Est-ce que ça, c’est être sain d'esprit ?

Alors qu'est-ce qui est fou ? Chercher ce que vous savez être là, mais dont peut-être vous êtes venu à douter ? Chercher ce qui se trouve de l'autre côté de l'arc-en-ciel pendant que tout le monde de ce côté-ci de l'arc-en-ciel vous dit : "Ne le fais pas. Tu es fou. Tu es cinglé. Il n'y a rien de l'autre côté de l'arc-en-ciel. Ce n'est qu'un arc-en-ciel."

Chers Shaumbra, je vais marquer ce jour, ce Shoud d’une pierre blanche, étant donné que nous sommes arrivés à un point que je ne pensais atteindre en fait qu’un peu plus tard, dans un mois ou deux, avec cette énorme réinitialisation de la conscience humaine. Et je vous le demande, êtes-vous prêts pour cette prochaine étape ?

Oh, ça peut être très excitant, oui. Effrayant aussi, heh. Certains d'entre vous ont ressenti une énorme anxiété ces derniers temps - certains d'entre vous ressentent toujours une énorme anxiété, mais dernièrement, ils ont éprouvé beaucoup plus d'anxiété - en se demandant ce qui se passe. Eh bien, maintenant vous savez.

Maintenant, vous savez la pression à laquelle la planète est confrontée et la pression que vous subissez. Je considère que c'est une période passionnante. Je suis enthousiaste. Je vais retourner au Club des Maîtres Ascensionnés et danser dans cette salle de bal comme un Maître Ascensionné !

Je suis tellement content de ce qui se passe. J'apprécie même le coronavirus. Il a provoqué d'énormes changements sur la planète. Nous sommes en train de sortir de cette période du coronavirus à présent, ou assez près d’en sortir. Cela a pris un peu plus de temps à certains égards, mais il a fait plus que ce que j'aurais jamais pensé que la planète serait capable de faire.

Il est en train de s’en aller. Il y aura des petites poches résiduelles ici et là, mais ensuite - pfff ! - il finira simplement par s'évanouir. Et au fur et à mesure qu’il s'évanouira, cela révélera ce qui s'est passé durant cette période, durant ce temps, et peut-être que vous commencerez à comprendre le rôle que vous avez joué là-dedans.

Vous n'aviez pas besoin de contracter le virus pour jouer ce rôle. Votre rôle, c’était d'être là. Votre rôle, c’est de réaliser qu'il est temps d'élargir le royaume de l'humain.

Allons-y pour cela – l’imaginaire, la magie, l'aisance et la grâce, et aussi votre vie humaine quotidienne et ordinaire - parce qu'il y a de très belles choses dans cette vie humaine. Faisons les deux.

Tous ceux qui sont prêts à avancer, tous ceux qui sont prêts à se déplacer à présent vers ce potentiel inimaginable, incroyable, alors que vous vivez votre vie humaine sur la planète, allons-y.

Vous tous qui n'êtes pas très sûrs, qui préférez vous retenir, pour ne pas être déçus, c'est bien. Pas de problème.

Mais je sais que vous êtes suffisamment nombreux à vous dire : "Non. Maintenant, nous n'allons plus nous retenir. Même si nous sautons de la falaise pour nous retrouver à plonger dans un abîme profond, sombre et sans fond, notre conscience transformera cet abîme dès qu'il sera là...", en tout ce que vous choisirez.

Prenons une profonde respiration pour l’époque dans laquelle nous sommes, pour cette réinitialisation qui arrive, pour tout ce qui est.

Prenons une bonne et profonde respiration et remerciez-vous d'être ici à cette époque.

Sur ce, souvenez-vous que, aussi fous, aussi farfelus, aussi inimaginables que soient les endroits où nous irons, tout va bien dans toute la création.

Sur ce, je suis Adamus et St Germain.