LES ENSEIGNEMENTS DE TOBIAS

Série du Saut Quantique
SHOUD 9: "
La conscience séduction"
Tobias, canalisé par Geoffrey Hoppe

Présenté au Crimson Circle
Le 3 Mai 2008

www.crimsoncircle.com

Et il en est ainsi. Chers Shaumbra, soyez de nouveau les bienvenus à cette réunion des Shaumbra de tout autour du monde, pour notre moment mensuel de relaxation, d’information et avec toute cette énergie que nous amenons ensemble. C’est un travail dur que vous faites là dans le froid, dans cette réalité physique, c’est un dur travail que chacun d’entre vous accomplissez. Ainsi ceci est notre opportunité une fois par mois d’être ensemble, d’appeler les énergies venant de partout, de rassembler ceux venant de l’autre coté qui viennent pour nous rejoindre dans cet espace sûr, dans votre espace.

Prenons ensemble une respiration profonde alors que nous commençons ce jour.

(Pause)

Nous avons du travail important à faire aujourd’hui, important dans le sens que nous voulons que chacun d’entre soyez très, très présent avec nous. Vous n’avez pas besoin de flotter là au dehors aujourd’hui. Si la personne assise à coté de vous s’endort, donnez lui un petit coup de coude ! (Rires) Nous voulons que vous soyez présent pour l’information que nous amenons aujourd’hui, parce qu’elle fait partie intégrante de votre chemin et de votre voyage, c’est une information que vous devez connaître consciemment pour que vous puisiez continuer à vous étendre et à évoluer dans cette chose que nous appelons la Nouvelle Energie.

Alors que nous faisons le dernier appel de ce coté, réunissant les énergies pour aujourd’hui – nous avons des invités très estimés que nous présenterons dans un moment – nous plaisantions entre nous avant que ce show commence. Nous parlions de la différence avec Shaumbra entre aujourd’hui et les shouds d’il y a 7 ans et même d’il y a 5 ans. Si vous voulez voir tout le chemin parcouru, allez et écoutez un des shouds des premières séries. La série des Créateurs, c’est une merveilleuse information que nous avons développé ensemble, mais combien rudimentaire par rapport à ce que nous faisons maintenant. C’était le travail de fondation sur lequel tout a été construit, revenez- y et ressentez les énergies.

Si vous écoutez de nouveau ces shouds, c’était très chaotique. Quand nous rassemblions les énergies pour commencer le shoud, c’était comme le dirait Linda : « Rassembler un troupeau de chats. » (Rire) Vous alliez à gauche, vous alliez à droite. Vous étiez dans un tel état de traumatisme émotionnel ou dans un tel état d’engourdissement, que nous devions faire une quantité énorme de travail avant chaque shoud. Maintenant, nous posons un peu de chocolat pour vous, (Rires) nous sonnons la cloche et nous voilà tous ensemble.

Les invités d’aujourd’hui

Nous avons de merveilleux invités aujourd’hui. Revenant encore une fois, à cause du travail très profond qui a été fait, notre cher docteur Freud. Il ne devait pas être invité en cette occasion, mais avec le travail qu’il a observé le mois passé, le travail que vous avez fait, les nouvelles perspectives que cela lui a donné à propos de la psychologie, et la nature de l’être humain divin, ont attiré son attention à des niveaux très profonds. Il semble qu’il ne peut pas en avoir assez de Shaumbra. Vous l’avez senti autour de vous. Il a été avec vous dans votre voiture. Il a été avec vous alors que vous vous endormiez, alors que vous travailliez durant la journée, il posait des questions : « Qu’en est-il de ceci ? Qu’en est-il de cela ? », pas seulement : « comment vous sentez-vous concernant cela ? » mais : « Pourquoi cela fonctionne-il de cette manière maintenant ? » Il se renseignait auprès de vous, les pionniers de la conscience.

Il était avec nous durant le séminaire sur l’Aspectologie (NdT : les aspects sont des sous -personnalités) que nous avons récemment fait dans le lieu des nouveaux commencements, ce lieu que nous appelons Kelowna (NdT : c’est une ville du Canada). Il a été très intéressant pour nous d’observer ses réactions sur le sujet de l’étude de l’Aspectologie, et ce ne fut pas seulement certains d’entre vous qui vous étiez senti un peu exténué après. Ce fut le docteur Freud qui s’était senti totalement bouleversé. D’un coté il a été si content de voir que tout ce travail est en train de devenir visible. Il a été content de voir l’engagement personnel des Shaumbra qui sont venus pour s’aventurer dans l’étude de ce sujet, mais cela l’a aussi secoué au cœur de son âme. Il a été secoué par la compréhension qu’il y a le divin en son centre. Cela ne concernait pas seulement les aspects. C’est la pureté de sa conscience personnelle qui n’a pas d’aspects qui prime sur tous les aspects. Elle est simplement. Il y a cette partie de divine pureté qui a toujours été et qui sera toujours, et même si elle crée des aspects qui peuvent être perdus, fragmentés et blessés, cette partie divine qui est le centre est toujours là.

Un de vos docteur, appelé Dr. Doug, faisant parti de Shaumbra, a dit de manière plutôt fine que le travail du docteur Freud a été de réparer ce qui était perçu être l’unité, alors que Shaumbra sait que vous êtes déjà un, que vous êtes déjà réparé. Vous n’avez pas besoin d’aller dans le passé et réparer cette structure humaine de la psyché. C’est seulement un aspect.

Freud en était venu à comprendre qu’il sentait que le cœur (la partie centrale) était tordu ou déséquilibré, mais il ne savait pas ce qu’était vraiment ce coeur. Ainsi c’était comme prendre un grand tas d’argile et d’essayer de le retravailler avec l’analyse ancienne énergie, essayant constamment de la corriger et de la détordre. Ce tas d’argile n’est qu’un aspect. A votre cœur (votre partie centrale), votre conscience n’est pas cassée. Elle n’est pas déformée, elle est divine, ellel’a toujours été et le sera toujours. Elle est là.

En fait, dans cette nouvelle conscience, vous vous rendez compte qu’au cœur, c’est pur et réel, mais la question qui se pose c’est comment ramener tous ces aspects en un ensemble très intégré. Votre essence est parfaite. C’est tous ces aspects fous que vous avez créé qui sont la cause de toute la confusion. Dans notre travail que nous allons continuer à faire avec l’Aspectologie, c’est de revenir au centre parfait, mais il est difficile d’y aller, Shaumbra. Il est difficile d’y allez, si vous avez tous ces aspects qui dirige la maison.

Ainsi, nous avons ramené le docteur Freud, à cause du travail qu’il avait fait, à cause de notre shoud d’aujourd’hui et des très importants problèmes de la conscience que nous allons couvrir.

Nous avons aussi amené les énergies de Kuthumi. Kuthumi m’a , alors que j’étais prêt à commencer, il a dit : « Oh, Tobias, j’aurai aimé faire ce shoud aujourd’hui, mais beaucoup de Shaumbra le savent qu’il te reste peu de temps. Alors vas-y Tobias. » (Rires, Tobias rit sous cape) Alors Kuthumi arrive et vous sentez son (NdT : en anglais le mot son dépend de la personne à qui « son » se rapport. Si c’est un homme alors c’est « his », et si c’est une femme alors c’est « her » et dans la texte anglais il y avait his/her) …J’aimerais souligner un point, aucun de nous n’est vraiment masculin, ni féminin. Certains d’entre vous sont si inquiets et en colère en votre cœur. Vous n’êtes ni masculin, ni féminin. Ce sont seulement des aspects. Nous devons utiliser en quelque sorte des mots humains anglais, il n’y a pas de mot pour un être équilibré, ainsi s’appellerai Kuthumi, « lui ». Peut être que je devrais l’appeler « elle », elle…

Kuthumi entre et vous allez sentir son sens de légèreté et d’humour à propos des choses, car comme vous le savez, il est si important d’avoir de l’humour, d‘être capable de rire, de pouvoir débarrasser la table de ce que vous appelez vos sacrés problèmes quand vous ne pouvez pas rire de certaines choses, quand vous ne pouvez pas rire de vous. Ne pourriez- vous pas avoir un petit rire à propos des catholiques ? C’est amusant d’en rire (Rires) et même des juifs. Vous devez être capable de rire. C’est aussi seulement des aspects.

Saint Germain vient aussi aujourd’hui, assis là en face de l’écran avec Kuthumi – il est debout aujourd’hui -.assis avec Kuthumi et Freud. Il vient car il vous aime tous, vous Shaumbra, de tout son cœur. Il travaille avec vous très étroitement. Il travaille avec vous à travers certaines parties très pénibles de votre journée. Oh, il aime jouer le rôle d’être – comment dire – hautain et puissant, un peu arrogant, mais vous et lui savez que ce n’est qu’un rôle. C’est seulement pour vous tirer de votre confort dans lequel vous êtes parfois pris, pour vous tirer de cette énergie bloquée.

Nous avons discuté et ri aujourd’hui avant le début de cette session alors que nous étions assis là fumant nos cigares, parlant des shouds et de Shaumbra. Saint Germain parla du rôle qu’il allait bientôt assumer comme présence angélique qui va guider Shaumbra après mon départ, oh, il riait. Il allait dire qu’il allait vraiment les secouer ! (Tobias rit sous cape) Il disait quelque chose comme : « Jusqu’à présent vous n’avez rien vu. » Mais il le fait à partir de la compassion et de l’amour.

Nous avons aussi quelques autres invités aujourd’hui pour s’asseoir dans le cercle intérieur. Oh, il y a de très nombreux être angéliques tout autour de la salle dans ce que nous appelons le second cercle, observant, envoyant leur amour, en effet, leurs bénédictions, mais observant ce que vous traversez.

Nous avons la présence de notre chère amie Shaumbra, Christine, qui est décédée récemment. Elle voulait venir ici aujourd’hui. Elle a toujours voulu être une invitée, et maintenant je suppose qu’elle a réalisé ses vœux ! (Quelques rires) Elle a un message pour Shaumbra aujourd’hui, particulièrement à ceux qui lui étaient proches. Elle voulait vous dire à vous tous que le passage de la mort a été incroyablement facile. Elle dit : « Trop facile. »

Le sujet de ce que vous appelleriez…le retour dans lequel, voyez-vous, vous avez ce concept du passage de la mort, de « De quoi cela aura-t-il l’air ? Combien tragique ? Combien de peur y aura-t-il ? Que se passera t’il quand vous serez de l’autre coté ? » et vous créez tout ce scénario de la mort parfois très effrayant. Mais en fait, avant que vous ne quittiez le corps physique, vous avez une sorte de conditionnement, disons, qui vous rappelle les très nombreuses fois où vous aviez déjà fait ce passage. Vous l’avez fait un millier de fois ou plus ainsi vous savez de quoi cela à l’air.

Cette conscience qui vous vient un peu avant la mort vous aide à libérer plus facilement votre corps, vous permet de dépasser toute peur de dernière minute. Ce n’est pas comme être sur des montagnes russes, arriver au sommet et dire : « Zut, que suis-je en train de faire ? » Ce n’est pas comme ça, Shaumbra. C’est comme aller au sommet des montagnes russes et dire : « C’est déjà fait ça, c’est si facile. »

Christine a été plus que ravie d’aller de l’autre coté. C’est quelque chose qu’elle voulait faire depuis un certain nombre d’années, mais qu’elle n’avait pas fait pour des raisons variées. Elle a d’abord ressenti le soulagement extrême d’avoir laissé le corps physique, qui est une des premières choses qui vous réjoui. Vous serez étonné de la différence que cela fait ne de pas transporter un corps physique.

Christine veut transmettre qu’elle va bien. Non, elle ne s’est pas rendue au pont des fleurs. Elle veut spécifiquement continuer à travailler avec Shaumbra, elle va continuer à travailler avec ceux du Conseil Cramoisi. Elle ressent qu’elle pourra mieux servir un but, d’être de ce coté comme vous êtes un certain nombre à l’avoir expérimenté, aux alentours de la semaine passée, alors qu’elle était aux alentours. Il n’y a pas eu de traumatisme, il n’y a pas eu de grandes tristesses, autres que pour certains d’entre vous. Elle s’est engagée à continuer à travailler avec Shaumbra - avec ceux qui le veulent et sont ouverts, évidemment, - et elle veut retarder sa traversée du pont des fleurs jusqu’au 18 juillet 2009, et m’a demandé de l’y escorter personnellement, ce qui me réjouit. Ainsi, maintenant vous savez.

Ainsi, cher Shaumbra, il y a d’autres invités spéciaux en plus de ceux qui sont déjà là. Pour ceux qui écoutent ou lisent maintenant, si vous avez un jeune enfant, un être aimé, un fils ou une fille, un proche décédé récemment, ou un de vos parents, de vos frères ou de vos sœurs, un membre de votre famille qui est décédé récemment depuis notre dernier shoud, nous les avons aussi invité pour ce shoud. Pour être ici, pour qu’ils puissent vous ressentir, qu’ils voient ce que vous faites, qu’ils puissent communiquer avec vous comme ils le veulent depuis leur décès, et ils sentent que dans cet espace ce sera plus facile. Pour ceux qui ont un membre proche de la famille qui est parti récemment, sachez dans votre cœur qu’ils sont ici aujourd’hui. Ils sont avec nous. Ils vont bien.

A propos des gourous

Ainsi, Shaumbra, avant que nous abordions le sujet principal, je voudrais mentionner quelques choses. Une, concerne les gourous. Le gourou est un concept très ancienne énergie, un mot ancienne énergie qui veut dire : « lourd en spiritualité », « très lourd en connaissance spirituelle ». Maintenant nous savons que vous ne voulez pas être lourd. Nous savons que vous ne voulez pas être cette force lourde écrasante.

Je soulève le sujet des gourous pour une très bonne raison. Pour notre devoir du mois passé, je vous ai demandé de dire à quatre personnes – pas à votre chien, ni à votre chat – que vous êtes un enseignant de la nouvelle conscience. J’ai fait cela pour une raison très précise, comme Cauldre l’a dit plutôt, pour que vous puissiez l’entendre, car vous vous demandez si souvent : « Pourquoi suis-je ici ? » - Pas moi Tobias, mais vous vous le demandez à votre propos. Vous demandez pourquoi vous êtes ici. Quand vous le dites à haute voix – pas seulement au miroir, mais à une autre être humain –ça le rend réel. Cela l’enlève des éthers où vous l’aviez gardé et le ramène ici dans cette réalité.

Oui, je sais que vous êtes spirituel et vous le savez aussi, et vous êtes un enseignant et vous êtes illuminé de tant de manières différentes. Mais vous maintenez cela quelque part là dehors, quelque part ailleurs, caché. Vous avez votre partie humaine ici présente, qui est connectée à votre moi éthérique, mais vous n’avez pas amené ce dernier ici à ce niveau. Quand vous dites : « je suis un enseignant de la nouvelle conscience. » cette partie de vous qui est là en dehors l’entend aussi. Elle sait qu’elle n’a plus à se cacher. Elle sait qu’elle peut venir dans cette réalité et donc vous le devenez, pas seulement dans un autre niveau éthérique, mais ici sur Terre.

Nous vous avons demandé de faire ce devoir et nous disons aussi cela – parce que de manière évidente cela soulève des peurs pour certains parmi vous - vous êtes nombreux à avoir eu une très mauvaise expérience avec les gourous, que vous en étiez un ou que vous en aviez suivi un. Vous êtes nombreux à avoir créé lors des vies passées, je suppose ce que vous appelez une école, des écoles d’illuminations. Vous êtes nombreux à avoir enseigné d’autres dans une vie passée, quand l’enseignement de cette sorte de sujet n’était pas vraiment accepté. Vous avez été persécuté pour vos croyances. Pour travailler avec vos étudiants, vous deviez rester caché. Vous deviez faire des réunions secrètes. Vous avez été trahis par de nombreux élèves, ils vous ont livré à la police. Vous avez eu de grands confits avec les églises et les gouvernements, qui sont un et la même chose, avec les forces territoriales – les armées qui occupaient la terre à l’époque – car ils ne voulaient aucun autre enseignement.

Ainsi quand vous aviez été un gourou par le passé, ce que vous avez été nombreux à être, cela a été très pénible. Vous vous êtes aussi rendu compte, comme gourou, que cela ne s’arrêtait pas à la mort, que vos étudiants sont devenus accros à vous et vous ont même suivi après votre mort, même si ils étaient encore sur Terre. Ils venaient vous rechercher. Ils vous appelaient : « Je suis ici, viens et prends- moi » (Tobias et Linda rient) Nous avons dit cela un peu comme une blague entre nous.

Ainsi, Shaumbra, vos expériences avec les gourous n’ont pas été nécessairement bonnes quand vous en avez été un. Aussi, vous avez été nombreux dans votre vie passée ou il y a deux vies, et même dans cette vie à avoir suivi des gourous. Vous vous êtes abandonné à certains êtres, et vous avez mis vos rêves, vos espoirs, votre spiritualité et votre divinité en eux. Vous leur avez permis de devenir une sorte de maître élevé et puis à votre désespoir, vous avez découvert qu’ils n’étaient pas différents de vous. En fait, vous avez été un meilleur gourou dans vos vies passées qu’ils ne le sont actuellement. Vous connaissez tous les tenants et aboutissants de métier de gourou. Vous connaissez ses merveilleux moments, mais vous connaissez aussi ses moments les plus difficiles et présentant le plus de défis.

Ainsi vous avez évité cette sorte de chose. Vous en êtes resté loin particulièrement ces dernières années. Nous regardons et lisons parfois à travers votre conscience, quand vous voyez un gourou à la télévision ou que vous lisez quelque chose s’en rapportant, nous pouvons sentir – ce que vous appelez – les pensées ou sentiments négatifs qui vous traversent. Ainsi quand nous vous disons : « Partagez avec les autres qui vous êtes. », cela amène à la surface d’anciens problèmes concernant les gourous, que ce soit la douleur d’en avoir été un ou la perte de l’espoir en en ayant suivi un.

Vous êtes resté loin de cela et cela nous le comprenons. Mais c’est différent. Nous sommes dans une nouvelle époque. C’est n’est plus une époque de gourous. Nous ne sommes plus dans une époque pour avoir des disciples ou d’être un disciple de quelqu’un d’autre. Vous pouvez dire que nous sommes dans une époque de conseils et de compassion. Nous sommes dans une époque ou l’enseignant encourage l’étudiant mais ne le fait pas pour lui ; leur demandant de trouver la réponse mais ne la leur donnant pas, les aidant à comprendre ce qu’est un Standard, un Standard est quelqu’un qui l’a fait – ou qui est en cours de le faire – mais qui peut montrer à travers son propre exemple de sa vie personnelle que ce n’est pas seulement une théorie, que c’est n’est pas un autre dogme, mais que c’est très, très réel.

Vous êtes allé bien au-delà de l’ère où il y avait besoin de gourous. Vous remarquez que dans le monde actuellement, ils ne sont pas nombreux. Il en reste quelques uns, car il y a encore des personnes qui ont en besoin, quelques personnes ont encore besoin de remettre tout leur coffre contenant leur trésor spirituel dans les mains de quelqu’un d’autre. Mais vous, Shaumbra, comprenez mieux les choses, et c’est la raison pour laquelle ça a été un tel défi pour certains parmi vous de proclamer : « Je suis un enseignant de la Nouvelle Energie. » Cela a réveillé les problèmes de devenir un gourou.

Ainsi laissez tout cela s’en aller. Aucun d’entre vous ne veut être un gourou. Aucun de vous n’a le désir, ni l’envie de devenir un gourou, et il ne vous est pas demandé d’en être un.

Certain parmi vous résistez aussi à toute cette idée, et encore une fois cela remonte à la vénération des gourous, car ceux qui suivent et vénèrent des gourous ont d’extrêmement hautes attentes du gourou. Vous ne voulez pas que ces attentes soient mises sur vous, et cela à juste titre. Vous ne voulez pas que quelqu’un pense que vous êtes humainement parfait, car cela ne peut jamais être atteint. La perfection dans l’état d’être humain est une cible mobile. Vous ne pouvez jamais être un humain parfait, c’est un oxymore. (Tobias rit) Vous être un parfait être souverain, mais comme vous le savez, ça ne vaut ni le temps, ni l’effort de perfectionner votre humanité, votre partie humaine. Elle évolue en effet.

Vous ne voulez pas de disciples qui attendent que vous disiez toujours le mot juste ou fassiez l’action juste, vous voulez encore moins qu’ils pensent que vous n’avez pas besoin d’aller aux toilettes car vous êtes si élevé (Rires) et toutes ces autres choses. C’est un fardeau trop lourd pour vous.

Ce que nous vous avons demandé – ce que nous vous avons rappelé – est bien différent. Nous vous avons rappelé que vous êtes venu sur Terre pour être un guide de la Nouvelle Conscience. Cela ne veut pas dire que vous avez appris toutes les réponses, cela ne vous est pas possible à ce point. Cela veut dire que vous apprenez encore, que vous êtes encore en train de comprendre, vous avez encore à savoir qui vous êtes. Mais vous êtes sur le dessus de la pile, pour ainsi dire. Vous êtes un des premiers. Vous êtes un pionnier de la conscience.

Ainsi avec cela Shaumbra, prenez une respiration profonde.

(Pause)

Les ressentis

Je vais parler, encore une fois brièvement des ressentis. Nous savons que nous en parlons beaucoup, cela vous ennuie parfois, mais nous devons y revenir.

Les ressentis sont si importants, car ils sont – comment dire – la voie ou l’accès pour être vraiment intuitif, ce que vous appelleriez la sagesse et la connaissance divine sacrée. Vous ne pouvez passez de la connaissance humaine mentale à la connaissance divine, en une seule étape. La capacité de transcender le mental passe par les ressentis.

Saint Germain a parlé des ressentis il y a deux mois dans le shoud. Il a parlé de plonger, de vous permettre de sentir. Il a donné plusieurs exemples, certains avaient un ressenti positif, et d’autres avaient un ressenti pas si positif que ça. Il essayait de vous amener au-delà du mental et au-delà des barrières dans le ressenti. Nous allons vous le rappeler encore et encore que ça concerne les ressentis.

Ne confondez pas les ressentis et les émotions. Le ressenti est une conscience sensorielle. C’est la conscience qu’actuellement alors que nous parlons, il y a de très, très nombreuses énergies présentes dans la pièce. Certains parmi vous en ressentent une petite partie, puis alors vos sens humains et votre mental arrivent et empêchent ces ressentis d’entrer, car votre mental a été entraîné à le faire depuis l’époque atlantéenne et particulièrement dans cette vie. Ainsi il essaie de primer sur ou d’arrêter les ressentis, car il associe les ressentis, la conscience sensorielle, avec la douleur, parfois avec la confusion. Et aussi les ressentis, la conscience sensorielle, n’est pas quantifiable de la même manière que l’activité cérébrale l’est. Donc, s’il n’est pas possible de le documenter, de le mesurer et de l’enregistrer, le mental dit : « alors ce n’est pas réel. »

Il est temps de revenir aux ressentis, aux ressentis bruts. Maintenant, je sais vous allez me dire : « Mais est-ce ce que nous aurons ce mois ? » Nous allons aborder cela dans un instant.

Les ressentis sont en gros la manière de permettre à votre corps de se guérir lui-même. Vous ne le faites pas avec votre mental, et je vais vous demander tout de suite. Si un quelconque Shaumbra qui écoute ceci, qui lit ceci, qui utilise cette chose que vous appelez la visualisation mentale ou la verbalisation mentale, en d’autres mots, si vous essayez de créer des images dans votre mental ou essayez de dire à haute voix ces mantras ou ces petits gentils proverbes, ces choses sont de l’auto déception et sont une tromperie. Et ceci dit seulement à votre mental que vous avez peur de vous-même et que vous avez peur de votre véritable nature divine intuitive qui ressent. Cela verrouille encore plus fermement les choses. Alors si vous êtes Shaumbra, s’il vous plait n’utilisez plus ces outils. Libérez- les. Ils vous ont peut être servis à un moment, mais maintenant nous allons au-delà dans les ressentis, les ressentis bruts, les vrais ressentis.

Nous connaissons quelques Shaumbra qui ont eu – ce que vous appelez – d’étonnantes ouvertures, et ces ouvertures n’ont pas eu lieu parce que le mental est soudainement devenu plus intelligent. En fait, vous vous êtes permis de mettre votre mental de coté pour que votre nature intuitive et sensorielle se mettre en avant. Vous avez eu ces moments d’ouvertures cosmiques et d’aperçus au-delà de l‘au-delà, certains parmi vous. Ce n’était jamais le mental et vous le savez. A chaque fois que vous avez eu ces irrépressibles ressentis de ce que vous appelez compassion et particulièrement cet irrépressible ressenti de connaissance et d’intuition, n’est-il jamais venu de votre mental ? Ou de votre pied ?de votre oreille gauche ? (Rires) Il vient des ressentis authentiques.

Les ressentis sont parfois difficiles à ressentir, mais alors que vous vous y habituez de plus en plus, et au lieu d’y résister vous les permettez, vous allez vraiment connaître la différence entre un ressenti venant de l’extérieur, et ils sont nombreux, et un ressenti venant de l’intérieur, et votre moi véritable. Vous en viendrez à connaître à travers vos ressentis qui vous êtes, ce qui est vôtre et ce qui ne l’est pas.

Donc, alors que ce voyage de Shaumbra continue, nous vous rappelons encore une fois de plonger profondément. Ressentez-le, expérimentez-le, connaissez-le, et puis trouvez si c’est à vous ou si cela vient d’ailleurs.

Le sujet du jour

Entrons au cœur du sujet. Je me suis tellement écarté du sujet que je dois essayer de trouver mes notes et je crois que Kuthumi et Garret me les ont volés ! (Rires) je suis totalement perdu et je dois aller voir mon livre pour savoir de quoi nous allons parler aujourd’hui. J’ai tout noté très soigneusement.

Voyons voir - « La pêche à la mouche en étant zen » je ne pense pas que ce soit le sujet du jour. (Rires) C’est pour un autre groupe.

Voyons voir – « La joie de cuisiner Kasher » (plus de rires) j’ai essayé ça il y a 120 ans et ça n’a pas très bien fonctionné.

En voilà un d’étrange – « Copains d’université Floride Vacances Triple XXX » Je pense que c’est Sam qui est sur l’internet, nous allons passer sous silence celui - là.

Voici un truc intéressant dans le livre. C’est l’ébauche du livre de Kuthumi « Que manque t’il ? » qui va venir. Euh, il est dit juste là : « Cauldre va canaliser et écrire le livre cet été. » (Rires) Ainsi nous passons outre celui - là et voici notre sujet du jour.

Prenons une profonde respiration.

(Pause)

Prenons une autre respiration profonde.

(Pause)

La conscience actuelle

Aujourd’hui nous allons parler de séduction. Avant que nous abordions ce sujet, parlons de ce qui se passe dans le monde et pourquoi cette énergie de séduction, votre sagesse et vos ressentis à son propos sont si importants.

Approximativement six mois après le saut quantique, ce qui nous place en mars 2008, il y a eu une mesure très étendue de la conscience de la Terre qui a été prise. Vous êtes nombreux à être familiers avec votre recensement tous les cinq ou dix ans sur Terre où ils vont partout et recensent toutes les personnes et documentent tous les faits et chiffres concernant la réalité humaine, les statistiques humaines. C’est tout à fait la même chose, au mois de mars, une mesure très étendue de la conscience humaine a été prise pour voir comment la conscience a évolué après le saut quantique.

Nous avons eu des participants des royaumes angéliques, du Kryon en particulier, des représentants de toutes les familles angéliques représentés au sein de l’Ordre le l’Arc. Ils ont travaillé avec des humains tout autour de la Terre et ils ont aussi travaillé de manière très proche avec de nombreux animaux sur Terre, car les animaux sont très sensibles et conscients de la conscience, particulièrement les espèces que vous êtes nombreux à connaître et à aimer de tout votre cœur – les chiens, les dauphins, les baleines, et quelques espèces choisies d’oiseaux – sont extrêmement sensibles.

Ainsi dans cette mesure très étendue de la Terre…et la raison de cette mesure, au fait, c’est d’ajuster les énergies dans la manière dont nous vous servons. C’est aussi simple que ça. Nous devons savoir où en est l’humanité, où en est la conscience de Gaïa, de la Terre elle-même. Nous devons connaître la conscience de tout, des différents pays, aux eaux de la Terre, aux plantes et animaux et à la matière de la Terre. De cette manière nous pouvons ajuster nos énergies qui viennent pour vous servir.

Quand cette mesure a été prise, c’était les choses les plus importantes que nous avons regardé comme effets du saut quantique ou plutôt les effets survenus après saut quantique. Qu’est ce qui a change au niveau de la conscience ? Par nécessairement ce que vous lisez dans vos journaux ou ce que vous voyez dans votre monde 3D, car cela arrive plus tard. Mais ce qui a changé dans la conscience depuis septembre 2007.

Nous avons vu quelque chose de très intéressant et nous allons essayer de l’expliquer en des termes, mais nous voulons que vous l’expérimentiez d’abord. Ainsi nous allons vous demander de prendre une profonde inspiration et la garder pendant une minute – bien, en fait, pas une minute, seulement quelques secondes. (Quelques rires) Vous ne pouvez la garder quand vous riez.

Ainsi prenez une profonde inspiration, gardez- la un moment, puis laissez l’air sortir, mais continuez à le laissez sortir.

Expirez. Continuez d’expirez. Continuez d’expirez. Videz vos poumons. Continuez à laisser sortir l’air…

Et maintenant avant que vous mourriez prenez encore une profonde respiration.

(Pause)

Maintenant, avez-vous ressenti le besoin ? Nous n’avons pas continué trop longtemps, mais avez ressenti un peu de désespoir ? Vous ressentez que quelque chose est très en demande, ce n’est même pas confortable de ressentir cela, et d’une certaine manière c’est ce qui a lieu avec la conscience.

Permettez-nous de vous donner un autre exemple pour vous aider à comprendre. Supposons que vous avez un grand réservoir d’eau. Disons 5 gallons ou 15 litres ou peu importe quoi, mais un grand verre rempli d’eau à ras bord. Le verre représente la conscience ancienne énergie. L’eau elle-même est la conscience. Le récipient est la limitation ou l’énergie structure mise autour, la maintenant mais aussi la restreignant.

Quand le saut quantique est arrivé, c’était comme si on avait enfoncé un tube dans le récipient tout en maintenant le récipient scellé très fortement. Et alors cette énergie, la Nouvelle Energie comme vous l’appelez, est comme une pompe enlevant toute l’eau, lentement, enlevant toute l’eau du verre tout en maintenant le verre fortement scellé pour qu’aucun air ne puisse entrer. En fait si vous comprenez un peu la physique élémentaire, vous comprenez que cela crée un vide dans le verre.

Et pour utiliser une analogie approximative, un peu d’eau, un peu de la conscience de l’ancienne ère est en train - comme dire - d’être pompée dehors, enlevé de cet ancien verre, laissant un vide. De la même manière que quand vous laissez sortir l’air de vo poumons. Il y a un vide. C’est exactement – en des termes très non scientifiques – c’est exactement ce qui se passe sur Terre actuellement.

La conscience est en train de changer. Elle change comme résultat de son désir de changer, du continuel désir de s’étendre et de croître. La conscience a été maintenue avant dans un récipient très limité, et maintenant elle recherche une plus grande expression en dehors du récipient. Mais elle crée un vide et elle crée des scénarios très intéressants sur Terre actuellement.

Si vous poussez un peu plus loin cette analogie, comme vous le comprenez tous, quand vous aurez enlevé suffisamment d’eau du récipient, à un certain point la structure a le potentiel d’imploser – ce vaisseau qu’est le verre – car il y a un tel vide à l’intérieur que cela peut le faire éclater. L’éclatement peut être fait d’une manière, ce que vous appelleriez, très digne et d’une manière très en douceur, ou cela peut être fait avec une très grande quantité de chaos.

La conscience de la Terre actuellement est à un niveau très délicat. L’équilibre est très, très délicat. C’est la raison pour laquelle il y a tant d’êtres angéliques qui aident les humains à tous les différents niveaux. Ce n’est pas tous les humains qui veulent entendre parler de ce que nous avons à dire, ils écoutent d’autres choses. Ils ont leur propre manière de faire, mais il y a suffisamment d’humains sur Terre qui comprennent le délicat équilibre entre la Terre, la conscience humaine, la spiritualité, qui aident toutes les choses à ne pas imploser. Nous n’avons pas besoin de l’Atlantide, deuxième partie. Les suites ne sont jamais aussi bonnes que l’original ! (Rires)

Il y a assez d’êtres humains, comme vous, qui sont venus sur Terre, pour être ici à cette époque pour aider à une transition en douceur, pour que quand –ce que vous appelez – la structure de l’ancienne énergie, ce verre récipient dont nous avons parlé, lâchera, il se mêlera d’une très belle manière avec la Nouvelle Energie, la nouvelle conscience qui était tout autour. C’est ce qui arrive Shaumbra.

La séduction

Ce que vous ressentez maintenant, a été ressenti depuis des mois mais s’est particulièrement amplifié ce dernier mois, c’est l’énergie de séduction.

Actuellement, je sais qu’il y a de nombreux traducteurs qui travaillent sur ce texte. Vous allez être confus par ce mot de « séduction », mais il veut dire « impliquer », « attirer dedans », « manipuler », d’avoir ce que nous appelons des désirs fourbes et des besoins malsains. Nous l’appelons séduction.

La séduction est toute autour de vous actuellement, et pourquoi ? car, de la même manière que vous expirez et que vous continuez à pousser l’air dehors et que vous continuez à pousser l’air dehors et que vous continuez à pousser l’air dehors, un vide est créé qui veut avoir quelque chose en retour. Dans ce cas, c’est de l’air. Quand vous pompez l’eau hors d’un verre récipient scellé, quelque chose arrive à l’intérieur du verre que nous appelons vide. Ce vide veut quelque chose en remplacement dans le vide. Et c’est la séduction de la Terre actuellement.

Certains parmi vous qui sont familier avec l’école des énergies sexuelles (NdT : c’est un séminaire animé par Tobias sur les abus énergétiques) comprenez ce concept. Ce n’est pas particulièrement le virus de l’énergie sexuelle. C’est en quelque sorte un cousin. Il ne passe pas ou n’est pas volé d’un individu à un autre. La séduction que nous avons actuellement est au niveau de la conscience de masse et elle est tout autour. Vous êtes séduits. Vous pouvez sentir cette énergie, et vous la prenez de manière tellement personnelle. Vous feignez qu’elle est vôtre.

La séduction est le vide de l’ancienne conscience. La séduction est l’ancienne conscience qui veut de nouveau tout avoir, qui se ressent être siphonnée, qui ressent qu’on la laisse aller, et cela crée un vide de conscience. Elle est toute autour de la Terre, ce n’est pas seulement vous. Vous pensez que cela vous concernait, n’est-ce pas ? Ce n’est pas seulement vous. Elle est toute autour de la Terre actuellement. C’est les vieux besoins, manques et désirs. C’est le besoin de retourner aux anciennes manières de faire, de revenir en arrière, de s’avoir de nouveau elle-même et son ancienne identité.

Oh, ne soyez pas désolés pour elle car cette ancienne conscience est totalement la bienvenue dans la conscience Nouvelle Energie et elle se joindra à elle. Mais elle (ancienne conscience) ne peut la (nouvelle conscience) dominer. Elle ne peut se séparer d’elle alors que la Terre évolue vers cette nouvelle conscience.

Vous le ressentez en particulier dans votre corps et votre mental actuellement. Vous le ressentez de nombreuses manières différentes. C’est une attraction. C’est une nostalgie. C’est comme une voix qui vous rappelle. C’est un magnétisme, et vous n’êtes pas toujours sûr de ce que c’est. Mais je peux vous dire ceci, ce n’est pas vous. Vous ressentez la séduction de l’ancienne conscience humaine et elle est partout actuellement. Vous la ressentez dans chaque partie de vous-même, et elle va dans les parties les plus faibles ou les plus déséquilibrées, et c’est là où vous la sentirez en premier.

Cette séduction de la conscience, ce vide qui essaie de se reconquérir lui-même, se répand très rapidement – très rapidement – dans vos informations. Les informations sont séduisantes. Je ne dis pas sexy, il y a une différence. Elle est séduisante, car elle vous attire dedans. Et dans ce cas elle vous amène dans la peur et le manque, quand il n’y en a vraiment pas. Vous êtes devenu la victime de la séduction du manque.

Il n’y a pas de manque de nourriture sur Terre. Point à la ligne. Et tous ceux vous disent le contraire, je vais les tuer et les amener de ce coté du voile pour qu’ils puissent voir ! (Rires, Tobias rit sous cape) Nous regardons continuellement la Terre, et j’aimerais que vous puissiez la voir de notre point de vue. J’aimerais que vous parliez à Christine qui fait oui de la tête actuellement disant : « Il n’a pas de manque de nourriture, ni de la capacité de la faire pousser. »

(Tobias parlant de manière très passionnée) Voici un indice, les humains et la Terre. Voici un indice, les israéliens savent faire pousser de la nourriture au-delà de leur besoin d’une manière belle, efficace et généralement très, très équilibrée. Il n’y a pas de manque de nourriture. Il y a une manipulation des marchés, et il y a cette séduction de l’énergie du manque. L’ancienne énergie est fondée sur le manque, et c’est la manière dont elle se construit, peu importe que vous le croyiez ou pas.

La nourriture que vous pouvez faire pousser sur cette Terre, et je dis cela à Shaumbra et à tous ceux qui travaillent avec l’énergie de l’agriculture et je ne parle pas nécessairement de manipuler génétiquement la nourriture, c’est un substitut bon marché pour encourager l’énergie de la graine dans le sol, sur Gaïa. C’est brillamment simple, mais ils n’arrivent pas à le saisir. Il y en a en abondance pour nourrir le monde. Ainsi n’adhérez pas à la manipulation.

Le pétrole et l’essence – vous êtes séduit– vous êtes séduit, Shaumbra, et vous le prenez sur la gueule. Vous tombez maintenant dans le système de pensée de dire : « Que vais-je faire ? Comment vais-je réduire ? Que vais-je faire quand ils vont commencer à rationner ? » ils pourraient le faire. Mais vous n’avez pas besoin de vous inquiéter.

Vous avez été séduit à propos du crime sur Terre. Vous avez été séduit à propos des conspirations, des organisations, de la politique, des maladies et de toutes ces autres choses, et vous tombez dedans car c’est l’énergie qui est actuellement là, dehors.

Je dois vous dire encore une fois, de notre perspective, il y abondance de nourriture. Il y a tant de concept concernant de nouveaux carburants qui attendent pour venir. Oui, vous allez ne plus utiliser le pétrole et l’essence dans cette vie. Il y aura une transition majeur, mais la séduction vous dit : « vous allez manquer d’essence et puis qu’allez - vous faire ? »

Si vous commencez à construire des abris souterrains ou ce genre de chose, Saint Germain devra avoir une longue session avec vous, (Rires) car vous avez été séduit. Vous avez été séduit à penser que…que…de nombreuses choses, la Terre est en train de tomber en pièces, rien n’est plus du tout bon. La séduction vous ramène aux bons vieux jours. Y êtes-vous allé récemment ? Les bons vieux jours – « Oh, je me souviens quand… » En fait, cela ne concerne pas votre âge. Cela concerne la conscience et la séduction. Commencez à parler des bons vieux jours quand la musique était la meilleure. La musique n’a jamais été aussi bonne que maintenant. Parlez des bons vieux jours quand vous faisiez ceci ou cela, c’est la séduction qui essaie de vous y ramener.

La séduction est une partie de la conscience de masse actuellement, mais vous y tombez. Maintenant ça c’est la bonne nouvelle. C’est parce que vous ressentez. Vous ressentez la séduction. Vous sentez la séduction qui vous tire hors de vous. Elle vous tire hors de ce que vous savez être le meilleur pour vous et cela se montre, se montre dans votre vie de nombreuses différentes manières et cela ne doit pas nécessairement l’être.

Les symptômes de la séduction

Quels sont quelques - uns des symptômes de la séduction ? En fait ils ressemblent un peu aux symptômes intensifiés de Shaumbra, mais le numéro un sur la liste est le sucre, le sucre, le sucre. La séduction, la conscience de la séduction vous amène au sucre très rapidement. Pourquoi ? Car c’est une solution de facilité. Vous avez besoin de quelque chose pour sucrer car vous avez été mis en pièces. Vous le prenez dans votre corps et dans votre mental, ainsi vous vous donnez du sucre comme un soulagement temporaire. Mais c’est de la séduction, car vous savez ce qui arrive. Vous vous sentez un peu bien – vous avez un nom chic pour ça, vous l’appelez un « aliment réconfortant ». Ce sont des aliments qui vous séduisent !

Maintenant Shaumbra, vous allez me dire : « Mais Tobias, vous nous dites d’écouter notre corps. » Ce n’est pas écouter votre corps quand vous pensez que vous devez charger votre corps de sucre. Ca c’est écouter la voix de la séduction, qui est arrivé en vous et vous trompe. Ecoutez vraiment votre corps, pas seulement un désir, pas seulement cette sorte de voix qui vous séduit. Votre corps sait exactement quoi manger et quand le manger.

Mais vous aurez ce désir écrasant pour le sucre. C’est peut être le premier signe et le plus important. Vous aurez aussi un désir pour, comme nous en avons parlé dans notre séminaire sur les énergies sexuelles, pour des aliments qui ont été très lourdement transformés.

Alors que votre corps s’acclimate à la Nouvelle Energie et les hautes vibrations, il aura la tendance générale à vouloir des aliments non raffinés, car votre corps aime faire son propre raffinement. Il ne veut pas que quelqu’un d’autre le fasse pour lui. Il veut généralement des aliments crus, car il sait comment travailler avec les énergies qui n’ont pas été pulvérisées, trop cuites et fouettées. Ce n’est pas pour dire que vous ne pouvez rien manger – des écorces d’arbres ou peu importe quoi – mais c’est un signe de la conscience de séduction quand vous mangez ces aliments transformés, car ils sont, comme la conscience de séduction, vides.

C’est ce qu’est la séduction. Elle vous dit qu’elle a quelque chose pour vous. Elle vous attire. Elle vous connaît plutôt bien, ainsi elle sait comment vous atteindre. Elle sait comment vous appâter, mais elle est vide, Shaumbra. Vide. Et vous le savez, vous le savez. Vous y avez été, mais vous vous faites encore avoir.

L’énergie de la séduction est très vide. Si parfois vous vous demandez : « est-ce la séduction ? » eh bien posez lui la question trois fois, évidemment. La première fois elle vous dira qu’elle vous aime. Qu’elle rendra votre vie merveilleuse. Qu’il y a quelque chose qui manque dans votre vie. Elle vous séduira. Posez-lui la question une nouvelle fois, et puis une troisième fois et elle admettra qu’elle est vide. Elle n’a rien. C’est pourquoi elle vous veut. C’est pourquoi elle veut quelque chose que vous avez.

Vous pouvez aussi dire que cette énergie de séduction est à l’œuvre, particulièrement certains d’entre vous en ont senti les effets récemment aux niveaux de vos mâchoires et de vos dents. La région des dents devient très dure, et certains le ressentent dans les sinus. Et en fait c’est plutôt littéral, vous êtes atteint au menton. Elle affecte la région du visage, car vous êtes pris dans la séduction.

Vos schémas du sommeil, naturellement. Nous n’avons pas besoin de trop nous étendre sur ça, vous savez ce qu’ils sont. La séduction vous réveillera au milieu de la nuit. Vous connaissez la différence entre vous réveiller au milieu de la nuit, sentant que vous vous êtes réveillé, vous sentant équilibré et relativement bien, par opposition à vous réveiller au milieu de la nuit et vous sentir fatigué et épuisé, insatisfait.

L’énergie de la séduction est incomplète, insatisfaite. Elle est désireuse, elle veut et a besoin, et elle est vide à son cœur. Elle est extrêmement vide.

Ainsi elle est tout autour et c’est une merveilleuse chose de pouvoir la sentir. Vous savez ce qu’il se passe bien avant les autres humains. Vous saurez quand vous serez assis avec des étudiants – dans deux, trois ou cinq années – et que vous les guiderez, vous saurez précisément ce qui se passe car vous l’avez ressenti. Vous allez dire : « C’est quelqu’un qui est vraiment affecté par la conscience de la séduction. » car ils seront désorientés. Ils seront confus. Ils erreront sans buts. Ils seront tirés par ici et ils seront tirés par ailleurs.

La séduction arrive par les membres de la famille, les collègues de travail, les informations et Internet, et elle séduit. Elle essaie de revenir en arrière…dans le passé. Il y a des exemples partout, des exemples de vouloir revenir en arrière. Cela fait parti des effets du ping-pong de la conscience dont nous avons parlé plutôt – une année de ping-pong, mais aussi une année de découverte incroyable.

Regardez les informations, vous allez la voir. Nous utiliserons un exemple récent – les élections à Londres. Maintenant, nous pourrions avoir une longue discussion sur les énergies de Londres et l‘Angleterre et son histoire mais elle est passée – comment dire – d’un maire plus de gauche vers un maire très, très conservateur, une sorte de politicien qui n’honore pas toutes les personnes. C’est l’énergie. Vous voyez qu’elle voudrait revenir en arrière, les habitants de Londres qui aimeraient retrouver les bons vieux jours.

L’énergie de la séduction est tout autour. Permettez-vous de la ressentir. Voyez-vous, si vous lui résistez, c’est que vous la niez. Une personne Shaumbra Nouvelle Energie se permet de tout ressentir.

Maintenait, certains parmi vous ont ressenti que c’était accablant. Vous l’avez sentie dans votre corps. Vous l’avez sans aucun doute sentie dans votre mental et dans vos pensées. Vous l’avez sentie partout autour de vous et vous dites : « Tobias, je ne veux plus la sentir. J’ai assez de ça. » Non, s’il vous plait. Ressentez-la. Ressentez ce que c’est pour cette séduction, ce vide, ce désir cauchemardesque qui est là. C’est réel. C’est réel car le changement vers une nouvelle conscience crée un vide. C’est très réel. Ainsi ne vous en sauvez pas. Soyez avec elle. Comprenez et sachez pourquoi elle est là. Comprenez que cela ne vous concerne pas.

Quand cela ne vous concerne pas, cela ne veut pas dire que votre corps va soudainement s’arrêter de souffrir, cela ne veut pas dire que soudainement votre mental va être clair, bien qu’ils le puissent. Mais comprenez quand cela ne vous concerne pas, c’est juste comprendre comment sentir les énergies, et c’est si important pour le travail que vous allez faire, en allant de l’avant. Cela ne concerne pas le fait de résister. Cela concerne le fait de comprendre.

Les solutions

Il y a des choses que vous pouvez faire pour vous, mais ne résistez pas. Permettez-vous de sentir. Oh, je sais que c’est affreux. Certains parmi vous ont traversé toutes sortes de chaos récemment, mais cela ne vous concerne pas.

Il y a des choses que vous pouvez faire maintenant. Respirer. Toujours, toujours. Certains disent : « Oui, je respire. » Je vous vois le faire de temps en temps quand vous avez des problèmes, vous vous asseyez et respirez pendant quatre minutes et demi et vous pensez que cela va les résoudre. La respiration consciente est une activité à faire régulièrement depuis votre réveil du matin, cette première respiration doit être consciente. C’est le fait de choisir la vie. C’est le fait de vous choisir.

Boire de l’eau est très important, car l’eau contient beaucoup plus de choses et au-delà de ses composants chimiques. L’eau est une sorte d’essence de conscience. C’est une merveilleuse manière de laver et nettoyer votre corps, car vous en êtes encore au point où vous les prenez dans votre corps, ces ressentis. C’est le premier lieu, car c’est peut être le plus grossier. Vous ressentez d’abord dans votre corps, et cela informe vos autres parties qu’il se passe quelque chose d’autre. Puis vous le ressentez dans votre mental.

Alors que vous buvez beaucoup d’eau, elle aide à nettoyer le corps. La plupart d’entre vous sont très déshydratés. Maintenant vous dites : « Mais je n’ai pas soif. » Il y a une différence entre avoir soif et être déshydraté. Avec cette énergie très intense avec laquelle nous travaillons actuellement, vous avez tendance à être déshydraté, car vous aurez besoin d’au moins quatre fois la quantité d’eau d’une personne normale. Non pas que vous ne soyez pas normal, mais… (Rires, Tobias rit sous cape)…ce travail de la conscience déshydrate, mais votre soif ne vous le dit pas toujours. Il y a deux différentes manières de traiter l’information. Buvez beaucoup d’eau, cela a tendance à clarifier les choses.

Créez consciencieusement votre propre espace sûr de manière régulière. L’espace sûr rééquilibre toutes vos énergies et aussi les énergies extérieures.

Faites la respiration, Shaumbra, continuellement. J’y reviendrai encore et encore, c’est une partie tellement importante. Et puis comprenez que ce n’est pas vous, à moins que vous ne le vouliez. Vous choisissez ce que vous voulez être, et si vous voulez incarner toute cette énergie de séduction qui là dehors actuellement, alors vous le ferez et elle sera vous. Si vous voulez seulement la sentir, vous pouvez aussi le faire. Alors, vous allez vous rendre compte assez tôt que vous transcendez le fait que le ressenti soit physique ou mental, car c’est là où sont tant de blocages actuellement.

Vous amenez le ressenti dans votre corps, car c’est votre mécanisme du ressenti ou sensoriel, et votre corps n’en veut plus et vous le savez. Il vous le dit. Ou vous amenez le ressenti dans votre mental et vous le traitez là, puis vous doutez de vous-même, et vous y restez bloqué. Mais au moins vous ressentez quelque chose, car quand votre mental est dans un désordre enchevêtré, au moins vous savez que vous ressentez. Au moins vous savez que vous êtes vivant quand votre corps a terriblement mal.

Shaumbra, nous allons au-delà d’amener les ressentis dans le corps et le mental. Nous voulons faire un travail spécial avec Shaumbra, notez- le sur le calendrier, chère (Tobias parle à Linda) à propos d’être capable de ressentir, d’être capable de sentir. En fait, nous ne parlons pas des émotions. Les émotions sont le résultat de l’énergie qui séduit, c’est la raison pour laquelle tant d’entre vous ont été irritables et se sont senti fautifs le mois passé. Reconnaissez-vous cela ? Être irritable, se sentir fautif, être submergé émotionnellement, car vous avez fait vôtre cette séduction. Vous l’avez amenée dans votre corps, dans votre mental et dans vos émotions, mais quelle manière brillante d’apprendre, comme ça nous pouvons aller au-delà de ressentir à ces niveaux très primitifs.

Nous allons demander à Mr Kuderka de jouer ce qui sera la chanson pour la pause. Ca s’ appelle « La terre majestueuse » (The Majestic Land) et nous allons l’appeler « Cet espace majestueux » et pour six minutes nous allons nous asseoir ici et nous allons vous demander de respirer, et nous allons vous demander de ressentir au delà de votre corps. Votre corps a été assez maltraité actuellement par les ressentis. Allez au-delà de votre mental.

Nous allons faire une sorte de… je ne veux pas dire de clarification, mais nous allons laisser le corps et le mental hors d’affaire, et je vais vous demander de ressentir au niveau intuitif. Ca ne se passe pas dans votre corps, ni dans votre mental. Votre ressenti intuitif se trouve en votre centre (cœur) Ne cherchez pas où cela est. N’allez pas dehors faire une petite – comment dire – quête trouver où il se trouve. Il se fera connaître à vous. Le ressenti intuitif – quand vous n’utilisez plus votre corps, ni votre mental.

Pendant les six minutes suivantes de la chanson, je vais vous demander de respirer et de donner la permission à votre corps et à votre mental d’être libéré de devoir sentir les ressentis. Ils ont été maltraités. Ils ont pris des coups. Ils ont étés agressés. C’est trop dur pour votre corps physique, mentalement ça vous fatigue, et émotionnellement ça vous est débilitant.

Ainsi nous allons apprendre à ressentir à un niveau intuitif, à un niveau sacré. Il y a une grande différence, vous allez être étonné. Alors que vous travaillez avec cet outil, vous allez être étonné de la différence dans les ressentis dans ce haut niveau de conscience.

Musique, s’il vous plait. Respiration de Shaumbra. Donnez à votre corps la permission de laisser aller tous ces ressentis de séductions provocatrices.

(La musique joue, This Majestic Land” par Michael Hoppe)

C’est beaucoup mieux, Shaumbra.

Les ressentis vont être intenses, car la conscience s’intensifie et change actuellement. L’ancienne énergie et l’ancienne conscience sont tirées vers cette nouvelle ère, mais elles créent un vide pour elles-mêmes. Elles créent un vide, et vous le sentez. C’est tout.

Cela ne vous concerne pas.

Arrêtez de résister à ces ressentis. Arrêtez de prétendre qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas en vous. Saint Germain vous transmet cela : « Je suis fatigué d’entendre cela comme excuse. » Cela ne vous concerne pas. Si vous voulez le croire, vous avez besoin d’essayer de retourner en arrière, d’essayer de retourner en arrière dans le monde de l’ancienne énergie. Si vous voulez aller de l’avant, comprenez que cela ne vous concerne pas.

C’est le moment d’arrêter de le prendre dans votre corps. Ressentir seulement avec le corps ou le mental, c’est primitif. Le prendre dans votre corps comme une maladie est égoïste. Le prendre dans votre mental comme une confusion est un grand mensonge. Cher Shaumbra, nous allons continuer à ressentir, à nous étendre et connaître une nouvelle forme de conscience. Nous ne résistons pas au ressenti, nous l’accueillons d’une nouvelle manière.

Ainsi j’appellerai ceci, un shoud point de repère. Il est si important de comprendre ce qui se passe dans le monde et nous allons continuer à vous parler de ce qui se passe et pourquoi cela ne vous concerne pas.

Et il est ainsi.